•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maya Cousineau Mollen : briser la solitude par la communauté

C'est fou...

Avec Serge Bouchard et Jean-Philippe Pleau

Le dimanche de 19 h à 20 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 2 h)

Maya Cousineau Mollen : briser la solitude par la communauté

La solitude, deuxième partie
Maya Cousineau-Mollen

Maya Cousineau Mollen était l'invitée de Serge Bouchard et de Jean-Philippe Pleau cette semaine.

Photo : Radio-Canada

« La solitude entre deux mondes, je l'ai vécue assez jeune », affirme avec une douce colère l'écrivaine innue Maya Cousineau Mollen lors de la deuxième d'une série de trois émissions de C'est fou sur la solitude.

Originaire de la communauté d'Ekuanitshit (Mingan), Maya Cousineau Mollen a été confiée à une famille non autochtone lorsqu’elle était enfant. Lors de ses études en histoire à l’Université Laval, son statut d’Indienne a parfois été synonyme de rejet. Elle s’est créé une communauté en fondant une association d’étudiants autochtones sur le campus.

À son arrivée à Montréal, l'auteure du Bréviaire du matricule 082 a une fois de plus été confrontée à la solitude. Veut veut pas, on doit s’adapter à un nouveau monde, à d’autres personnes, explique-t-elle. Elle s’est jointe à la patrouille de rue Wolf Pack, qui tente d’apporter du réconfort aux sans-abri autochtones de Montréal.

Je le vois… Les gens, s’ils restent dans la communauté, il y a certains soucis qu’ils ont moins. Dès qu’on arrive en ville, c’est un autre monde et ça peut devenir rapidement un autre enfer.

Maya Cousineau Mollen, écrivaine et membre de la patrouille de rue Wolf Pack

Il y aurait tellement d’idées, de pistes de solutions, si on n’était moins dans le souci de la performance, du développement économique sauvage, des condos, par exemple, croit celle qui est néanmoins parfois « tannée » de se battre.

Il y a des jours où je dis à la blague que je devrais accrocher mon statut et vivre simplement, laisse-t-elle tomber.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi