Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Philippe Pleau et Serge Bouchard
Audio fil du dimanche 20 janvier 2019

Dans le champ amoureux : la valeur de l’attachement

Publié le

Un femme, serviette de bain autour du corps, et un homme nu discutent autour d'un lit sur une scène.
La dramaturge et comédienne Catherine Chabot en compagnie de l'acteur Francis-William Rhéaume lors d'une représentation de la pièce Dans le champ amoureux.   Photo : Corrida / Eva-Maude TC

Les notions d'amour et de couple sont encore intimement liées. Cependant, depuis environ 50 ans, une certaine remise en question de la forme du couple amoureux, à travers la non-exclusivité sexuelle ou encore le polyamour, est de plus en plus affirmée, comme en fait foi la pièce écrite par Catherine Chabot, Dans le champ amoureux. Est-ce que la conception traditionnelle de l'amour s'apprête à changer?

« J’ai l’impression qu’on aura toujours besoin de liens, de briser la solitude », explique Catherine Chabot. Selon plusieurs, la forme traditionnelle du couple apporte ainsi une certaine sécurité. « Je pense qu’on aura toujours besoin d’être avec quelqu’un. »

Dans sa pièce, qui vient d’être publiée aux éditions Atelier 10, elle explore justement la fracture d’un couple où les deux protagonistes ont une vision opposée de la forme que devrait prendre leur amour. L’un argumente et conceptualise les pulsions sexuelles à l’extérieur de l’amour, à l’aide de la pensée du philosophe Baruch Spinoza, par exemple, tandis qu’elle refuse ses propositions moins traditionnelles.

« J’aime amener le spectateur à se poser des questions », raconte Catherine Chabot sur l’usage de la figure de l’intellectuel dans sa pièce, elle qui dit être en couple dans sa forme traditionnelle exclusive. Dans la pièce, l’un se sent étouffé par la vision de son amoureuse, alors que l’autre se braque dans sa jalousie presque maladive.

Il y a beaucoup de gens [...] qui ont exploré ou qui explorent toujours le couple ouvert, donc [qui ont] plusieurs partenaires.

Catherine Chabot, dramaturge

À l’époque où le mariage n’est plus un passage obligé, l’histoire de cet amour qui déchante et se désagrège reflète ainsi un besoin de plus en plus courant de revoir la forme dans laquelle l’amour doit être vécu.

Un homme est assis au bout d'un lit, il regarde son téléphone dans ses mains, alors qu'une femme à genoux sur le lit le regarde.
Catherine Chabot (à droite) a écrit la pièce Dans le champ amoureux, dans laquelle elle joue aux côtés de Francis-William Rhéaume (à gauche) et Fayolle Junior Jean (pas sur la photo). Photo : Corrida/Eva-Maude TC

Chargement en cours