•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est encore mieux l'après-midi

Avec Guillaume Dumas

En semaine de 15 h à 18 h

Nathalie Bisson abandonne la montre pour le « Pace du bonheur ». Elle a décidé de courir à son rythme et d'en profiter pleinement

Audio fil du vendredi 11 octobre 2019
Une femme aux cheveux courts portant un pull sombre avec un motif fait de plusieurs cercles de couleurs parle au micro en agitant ses mains.

Nathalie Bisson.

Photo : Radio-Canada / Tifa Bourjouane

Nathalie Bisson a une philosophie particulière, elle a décidé de ne plus subir la dictature du chronomètre et surtout pour la course à pied. Elle confie ne pas être en guerre contre la montre. « Courir léger c'est courir sans angoisse, carrément s'abandonner au moment présent » confie-t-elle.

En complément le balado grand écart

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi