•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est encore mieux l'après-midi

C'est encore mieux l'après-midi

Avec Guillaume Dumas

En semaine de 15 h à 18 h

Rattrapage du vendredi 29 mai 2020

Rattrapage

  • Colère à Minneapolis, témoignage de Frédérick Posine sur place

    Des manifestations violentes ont secoué Minneapolis pour réclamer justice suite à la mort de Georges Floyd, un homme noir de 46 ans, décédé lors d'une arrestation brutale conduite par 4 policiers blancs. Un poste de police a été incendié et plusieurs établissements pillés. Compte rendu de la situation avec Frederick Posine, il habite aux États-Unis depuis une vingtaine d'années et a suivi plusieurs manifestations.

  • L'église du Très-Saint-Sacrement en voie d'être sauvée, Louis Bélanger

    L'église du Très-Saint-Sacrement échappe à la démolition. La ministre de la Culture, Nathalie Roy, a signé un avis d'intention pour classer l'édifice comme bien patrimonial, un statut qui lui permettrait d'être restaurée et protégée. C'est la première étape d'un long processus. Les explications de Louis Bélanger, ancien marguillier pour la paroisse du Très-Saint-Sacrement. Il est l'instigateur du mouvement citoyen « SOS St-Sacrement ».

  • Annulation des croisières, réaction de M. Girard, dg du Port de Québec

    On ne verra pas de bateaux de croisières accoster à Québec ni ailleurs au pays cet été. Ottawa prolonge l'interdiction des croisières internationales jusqu'à la fin octobre. Le gouvernement considère que les navires qui transportent plus de 100 personnes, incluant l'équipage, représentent un trop grand risque de propagation de la COVID-19. C'est environ 106 millions de dollars en retombées économiques qui s'envolent pour Québec. Réaction de Mario Girard, président-directeur général du Port de Québec.

  • Controverse autour du jeu Cyberpunk 2077, le point avec Michel Bertiaux

    Le Centre Cyber-Aide s'inquiète de la sortie d'un jeu vidéo prévue cet automne : Cyberpunk 2077. On reproche au jeu son contenu inapproprié, la nudité, le langage grossier, les relations sexuelles intenses, la prostitution, le suicide et la violence. Le point avec Michael Bertiaux, collaborateur à Jeux.ca et intervenant au Centre jeunesse de Québec.

Vous aimerez aussi