•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est encore mieux l'après-midi

Avec Guillaume Dumas

En semaine de 15 h à 18 h

Rattrapage du mercredi 22 janvier 2020

Rattrapage

  • Le coronavirus au Québec

    Le bilan s'alourdit pour le coronavirus qui a fait 17 morts et 444 victimes. Même si l'Organisation mondiale de la santé n'a pas déclaré l'état d'urgence internationale, les établissements de santé dans la région de Québec appellent à la vigilance. Les explications d'André Paradis, médecin-conseil en santé publique au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

  • Aide médicale à mourir et santé mentale

    L'abandon du critère de « fin de vie » ouvre la porte de l'aide médicale à mourir aux personnes souffrant de maladie mentale, et ce dès le 12 mars. Un changement qui soulève des questions d'éthique. Réaction de Benoît Côté, directeur général de l'organisme en santé mentale Pech.

  • Motoneige, sécurité des touristes

    Une sortie en motoneige avec des touristes a tourné au drame hier au Lac-Saint-Jean. Le guide québécois a péri, alors que cinq touristes français manquent toujours à l'appel. Peu d'informations sont disponibles sur les circonstances du drame, mais la question des règles de sécurité se pose pour cette activité, tant pour les guides que pour les touristes. Le point avec Pierre Challier, guide motoneigiste.

  • Consultations sur le projet de nouveau mode de scrutin

    Le projet de loi est en discussion actuellement. Plusieurs intervenants ont réclamé des améliorations notamment en ce qui concerne l'équité entre les régions. Une question pour laquelle Mercédez Roberge a entamé une réflexion qu'elle partage dans son écrit « Des élections à réinventer ». Elle a présenté son mémoire lors des consultations et pense qu'un référendum n'est pas nécessaire.

  • Calcul de l'augmentation des loyers en 2020

    La Régie du logement établit à 1,2 %l'estimation moyenne d'augmentation de loyer pour cette année. Ce pourcentage détermine les montants à prendre en considération par le propriétaire pour établir la hausse des loyers selon les dépenses réelles liées à son immeuble. La hausse des taxes municipales et la réalisation de travaux majeurs peuvent s'ajouter à ce chiffre. Les explications d'Hans Brouillette, directeur des Affaires publiques à la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ).

Vous aimerez aussi