•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est encore mieux l'après-midi

C'est encore mieux l'après-midi

Avec Guillaume Dumas

En semaine de 15 h à 18 h

Audio fil du vendredi 1 novembre 2019

Rattrapage

  • Philippe Marquis et le nouveau défi d'entraîneur-chef

    L'athlète olympien de ski acrobatique Philippe Marquis qui a mis fin à sa carrière d'athlète l'hiver dernier est maintenant entraîneur-chef freestyle du Club de ski Vail, au Colorado. Il est de retour au Québec pour une dizaine de jours où il donne entre autres des conférences lors de l'Expo Ski de Québec et Montréal. Un nouveau défi à relever pour ce jeune retraité du sport professionnel.

  • Marie Grégoire et Pierre Gince racontent Robert Bourassa en 45 témoignages

    Quels sont vos souvenirs de Robert Bourassa? Marie Grégoire analyste politique que l'on retrouve dans plusieurs émissions, et Pierre Gince ont rencontré 45 complices, amis, adversaires de Robert Bourassa. En résulte un livre paru cette semaine aux Éditions de l'Homme Robert Bourassa et nous – 45 regards sur l'homme et son héritage politique.

  • Et si on facilitait l'accord des participes passés?

    Le Groupe québécois pour la modernisation de la norme du français propose qu'on cesse d'accorder en genre et en nombre le participe passé employé avec avoir lorsque le complément direct est placé avant le verbe. Le participe passé employé avec avoir serait donc toujours invariable. Une proposition qu'approuve Anne-Marie Beaudoin-Bégin, linguiste et autrice de La Langue racontée.

  • Coulisses politiques fédérales et annonces caquistes en rafale

    La rentrée du nouveau parlement se prépare à Ottawa tandisque le gouvernement Legault a enchaîné les annonces sur des promesses électorales emblématiques. Analyse de Thierry Giasson, professeur au Département de science politique de l'Université Laval.

  • Vol de données chez Desjardins, tous les membres particuliers touchés

    Le vol de données dont l'entreprise a été la cible touchait finalement l'ensemble des 4,2 millions de particuliers membres du Mouvement.Selon les enquêteurs de la Sûreté du Québec, c'est 1,5 million de clients de plus, qui ont vu leurs informations personnelles compromises par ce vol de données à grande échelle. Une annonce qui ne surprend pas l'expert en cybersécurité Steve Waterhouse.

Vous aimerez aussi