•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est encore mieux l'après-midi

C'est encore mieux l'après-midi

Avec Guillaume Dumas

En semaine de 15 h à 18 h

Audio fil du lundi 13 mai 2019

Audio fil

  • Forum sur la santé mentale des jeunes

    Le rendez-vous regroupe une centaine d'intervenants du secteur : des experts, des chercheurs, des médecins, mais aussi des jeunes souffrant de troubles mentaux et leurs familles.
    Kharoll-Ann Souffrant, travailleuse sociale et conférencière, a pris part au forum. Elle estime que l'offre de services n'est pas adaptée à la réalité des jeunes.

  • Consultations pour la réforme du droit de la famille

    Le gouvernement du Québec veut moderniser le droit de la famille afin de l'adapter aux réalités conjugales et parentales d'aujourd'hui. L'Action des Nouvelles Conjointes et des Nouveaux Conjoints du Québec fait partie des organismes entendus en consultation. Sa présidente, Lise Bilodeau, souhaite la révision de la table de fixation des pensions alimentaires pour enfants. Elle nous explique pourquoi.

  • Éric Moreault au Festival de Cannes

    Le 72e Festival de Cannes s'ouvre demain, une bonne édition pour le cinéma québécois. Thierry Frémaux, délégué général du Festival, a exposé les grandes lignes du rendez-vous lors d'une conférence de presse. Le journaliste du Soleil Éric Moreault est sur place, il a souhaité savoir pourquoi le film La femme de mon frère de Monia Chokri a été sélectionné en ouverture de la section Un certain regard.

  • Plan pour lutter contre la pénurie de main d’oeuvre

    À quelques semaines de la saison touristique, la pénurie de main-d'oeuvre se transforme en véritable crise. Le ministre du Travail de l'Emploi et de la Solidarité sociale Jean Boulet a lancé la Grande corvée 2.0. Il s'agit principalement de mesures fiscales pour pour favoriser le retour ou le maintien à l'emploi des travailleurs de 60 ans et plus. Monsieur Boulet nous explique en quoi consiste le plan.

  • Je pensais que j'étais transgenre : « 1,5% des personnes trans seraient dans cette situation » indique André Tardif

    Les « détransitionneurs » sont des gens qui souhaitaient changer de sexe et se sont rendu compte lors du processus qu'ils ne l'avaient pas fait pour les bonnes raisons. Ils sont alors retournés à leur sexe d'origine. Notre collègue Émilie Dubreuil a recueilli des témoignages au Québec, au Nouveau-Mexique et en Angleterre. André Tardif, directeur général du GRIS-Québec, indique que 1,5% des personnes trans seraient dans cette situation.

Vous aimerez aussi