•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet pour électrifier les grands navires maritimes

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h,
de 16 h 30 à 19 h au Yukon

Un projet pour électrifier les grands navires maritimes

Un traversier vogue avec, en arrière-plan, des montagnes.

Le projet souhaite installer des batteries plus performantes sur les navires à motorisation hybride.

Photo : Radio-Canada

« Le système d'accumulateur sera en service sur un traversier transportant de la cargaison, avec comme but de réduire les émissions et diminuer les coûts d'exploitation », informe Mathieu Villeneuve, ingénieur chez Seaspan Ferries Corporation à Vancouver.

Un projet d’électrification des navires de 4,15 millions de dollars a été annoncé par Supergrappe de l’économie océanique du Canada, parmi un groupe de trois projets pilotes. Ce projet, mené en Colombie-Britannique, regroupe les entreprises Corvus Energy, SeaSpan Ferries, BC Hydro, et Vard Marine.

Seaspan Ferries va apporter un soutien financier, mais aussi utiliser ses propres ressources pour mener à bien le projet, précise Mathieu Villeneuve.

Nous avons deux bateaux qui sont à combustibles hybrides, et qui sont assistés par un système de batteries. Nous allons augmenter la capacité de ces batteries.

Mathieu Villeneuve, ingénieur chez Seaspan Ferries Corporation à Vancouver

Le projet vise à installer des batteries plus performantes sur des bateaux hybrides mesurant entre 300 à 400 pieds. À terme, les participants espèrent démocratiser ce type de propulsion sur plus de navires. Le coût d’investissement est très élevé et les options sont limités [...] beaucoup de défis sont présents pour atteindre cet objectif-là, souligne l’ingénieur.

On va installer les batteries et être capable de faire un test d’ici la fin de l’année, conclut Mathieu Villeneuve.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi