•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enseigner le français comme troisième ou quatrième langue

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h,
de 16 h 30 à 19 h au Yukon

Enseigner le français comme troisième ou quatrième langue

des petits enfants.

Japan Kaur enseigne le français en école privée, c'est parfois la 3e ou 4e langue de ses élèves.

Photo : Courtoisie Guru Angad Dev Elementary School

« Enseigner c'était toujours un rêve, et enseigner le français c'est un double rêve », confie Japan Kaur, enseignante de français à la Guru Angad Dev Elementary School, à Surrey.

Le 24 janvier, c’est la Journée internationale de l'éducation. Mais cette année, comme ce jour tombe un dimanche, c’est le 25 janvier que le monde entier célèbre cette journée dédiée au rôle de l’éducation pour la paix et le développement.

En Colombie-Britannique et au Yukon, on parle souvent de l'enseignement du français dans les écoles du Conseil scolaire francophone (CSF) ou en école d'immersion. Mais le français est aussi enseigné dans certaines écoles privées de la province.

C’est le cas dans l’école élémentaire Guru Angad Dev de Surrey. Dans cette école, Japan Kaur y enseigne le français : J’enseigne à des étudiants de culture pendjabi, de la 2e à la 7e année, explique-t-elle.

Les élèves de mon école ont toujours hâte de savoir des choses, de montrer ce qu’ils ont lu en français à la maison, comme sur les boîtes de café.

Japan Kaur, enseignante de français à la Guru Angad Dev Elementary School, à Surrey

Apprendre le français à des élèves pour lesquels c’est la troisième ou quatrième langue est une tâche difficile. Il y a des difficultés phonétiques car c’est bien différent des langues qu’ils parlent habituellement, souligne l’enseignante. Pourtant, Japan Kaur réussit à intéresser ses élèves en préparant elle-même les cours et le programme abordés tout au long de l’année, et dans chaque classe où elle enseigne.

Le français est aussi la quatrième langue maîtrisée par Japan Kaur après le pendjabi, l’anglais, et l’hindi. Pour elle, l’apprentissage du français fut une vocation : Ça a commencé avec mon amour pour la langue, mon amour pour la mode, la culture et la littérature française, dit-elle.

On a déménagé au Canada avec la famille, on a décidé de changer de vie et de découvrir le monde, d’abord à Toronto, puis Vancouver.

Japan Kaur, enseignante de français à la Guru Angad Dev Elementary School, à Surrey

Japan Kaur aimerait faire partie intégrante de la communauté francophone, et participer à ses activités. Ici à Vancouver pas beaucoup, je parle avec mes amis et mes collègues [...] je cherche une communauté pour pratiquer ma langue, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi