•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Restrictions sanitaires : soulagement d'une entrepreneure

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h,
de 16 h 30 à 19 h au Yukon

Restrictions sanitaires : soulagement d'une entrepreneure

un homme au violoncelle à côté d'une femme en posture de yoga et de sa fille qui la regarde.

Emmanuelle Rousseau navigue entre la gestion de son studio de yoga, son métier de première assistante caméra pour le cinéma et l'éducation de sa fille.

Photo : Andi Mcleish

« On s'y attendait. On espérait seulement que les mesures ne soient pas renforcées », témoigne Emmanuelle Rousseau, propriétaire du studio de yoga Stretch à Vancouver.

Le 7 janvier, le gouvernement de la Colombie-Britannique a décidé de prolonger les restrictions liées à la pandémie jusqu'au 5 février. Ces mesures, qui devaient prendre fin le 8 janvier, sont donc maintenues pour un mois supplémentaire.

Le studio d’Emmanuelle Rousseau rouvre le 9 janvier, mais il aura été fermé depuis le mois de novembre, offrant à la place des cours en ligne. Il y a vraiment eu un engouement au printemps dernier, mais ça baisse depuis le mois de septembre. Les gens sont fatigués et ne savent plus quoi faire de leur routine, observe l’entrepreneure.

On espère survivre.

Emmanuelle Rousseau, propriétaire du studio de yoga Stretch à Vancouver

Pour rester à flot pendant la pandémie, l’entreprise d’Emmanuelle Rousseau a pu compter sur les aides gouvernementales. On est très reconnaissants. C’est ce qui nous a sauvés jusqu’à aujourd’hui, confie-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi