•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À quand un vaccin contre le VIH/sida ?

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h,
de 16 h 30 à 19 h au Yukon

À quand un vaccin contre le VIH/sida ?

Une bouteille blanche affichant des informations sur les médicaments qu'elle contient

La PrEP est un traitement efficace pour prévenir une infection au VIH, et la meilleure solution de prévention en l'absence d'un vaccin.

Photo : Radio-Canada

« C'est un peu la quête du Saint-Graal. On est passé très près en 2009 de trouver un vaccin en Thaïlande avec une efficacité de 30 % », explique Hugo Soudeyns, chercheur au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine à Montréal et professeur titulaire au Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de l'Université de Montréal.

Le VIH est connu depuis les années 1980 et aucun vaccin n’a encore été trouvé. D’un autre côté, un vaccin contre la COVID-19 a été développé en un temps record. Le chercheur explique pourquoi : Le VIH et la COVID-19 sont assez différents. Le VIH est un virus extrêmement diversifié avec plusieurs familles en constante évolution. Le virus de la COVID-19 n’est pas aussi variable.

En outre, les scientifiques du monde entier ont concentré leurs efforts pour enrayer la pandémie de COVID-19. On a fait un effort considérable au niveau de la recherche et du développement. On a une pandémie dévastatrice partout dans le monde donc les efforts ont été intenses, souligne Hugo Soudeyns.

Bien qu’aucun vaccin n’ait encore été trouvé pour éradiquer le VIH, on a maintenant des traitements très efficaces qui permettent de réduire les méfaits de la maladie, indique le scientifique. Les personnes infectées peuvent vivre une vie presque normale.

D’après les données des Nations unies, près de 38 millions de personnes dans le monde étaient atteintes du VIH en 2019 et 700 000 en sont mortes cette même année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi