•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h,
de 16 h 30 à 19 h au Yukon

Fermeture des lieux de culte dans toute la province

un curé donnant la messe, lève les mains en l'air en lisant la Bible.

Le frère Guy Rivard, curé de la paroisse St-Mary, va devoir donner la messe virtuellement.

Photo : St-Mary Parish

« Les gens ont surtout peur que ça ne soit pas seulement jusqu'au 7 décembre, ils craignent qu'ils ne puissent pas venir à l'église pour Noël », confie Guy Rivard, curé à la paroisse St-Mary de Vancouver.

Parmi les nouvelles mesures de sécurité sanitaires annoncées par la Dre Bonnie Henry le 19 novembre 2020, tous les rassemblements religieux sont désormais interdits, et ce même s'ils concernent un groupe de moins de 50 personnes.

Les lieux de cultes referment donc leurs portes, quelques mois après les avoir rouvertes. Je ne suis pas étonné, je m'y attendais étant donné l’augmentation vertigineuse des nouveaux cas, je ne suis pas tout à fait désemparé, souligne Guy Rivard.

Il espère surtout pouvoir prévenir ses paroissiens à temps. C’est effectif immédiatement, mais nous avons des gens qui se préinscrivent pour être présents aux messes, on a une messe ce soir, une autre demain matin, il faut rapidement avertir tous ces gens-là, s’inquiète-t-il.

De plus, le curé à la paroisse St-Mary de Vancouver se demande quels types d’événements sont interdits. On avait prévu des sessions pour offrir le sacrement de la réconciliation. Est-ce que c’est un événement, ou est-ce que c’est juste un service offert? se demande-t-il. L'archevêque de Vancouver a informé qu’il enverra prochainement un mémo à l’ensemble des églises sous sa tutelle pour indiquer la marche à suivre.

Malgré tout, Guy Rivard fait confiance aux autorités de santé. Depuis le temps qu’elle a fait preuve de sa compétence, je suis porté à faire confiance au jugement de la Dre Henry, dit-il.

C’est tellement ciblé comme mesures qu’on en perd un peu le nord.

Guy Rivard, curé à la paroisse St-Mary de Vancouver

Guy Rivard assure que ces paroissiens se comportaient jusqu’alors de façon exemplaire. Nos gens sont d’une obéissance, d’une docilité exemplaire [...] on n’a jamais dit à nos paroissiens qu’ils devaient porter le masque à l’église; or ils le portent tous, assure-t-il.

Comme lors de la première fermeture de sa paroisse, Guy Rivard espère fournir une messe en ligne quotidienne. Ça redevient aussi important que ça l’était lors de la première fermeture, dit-il.

C’est frustrant, je trouve ça très dur d’être réduit à communiquer avec les gens par internet interposé, ça me rend fou.

Guy Rivard, curé à la paroisse St-Mary de Vancouver

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi