•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Élections provinciales : Penticton, un bastion libéral

Panorama du lac Skaha et des colines qui l'entourent par une journée ensoleillée d'été.

La circonscription de Penticton est acquise aux libéraux depuis 2013.

Photo : La Presse canadienne / JACQUES BOISSINOT

« Les gens s'intéressent plus aux personnes qu'aux partis, je regarde plus ce qu'ont fait les candidats plutôt que les partis qu'ils représentent », confie Roch Fortin, propriétaire de la Maison Maple Rock, à Summerland.

La circonscription de Penticton, avec ses 52 000 habitants, est un bastion du Parti libéral depuis 1996. Dan Ashton, député depuis 2013, est candidat à sa propre succession, après avoir remporté les dernières élections avec plus 25 points d'avance sur son rival néo-démocrate.

M. Ashton est toujours disponible pour les petits entrepreneurs dans notre région, il soutient beaucoup les jeunes aussi, et il nous a aidé quand on a bâti notre sentier sur la Giant Mountain, à Summerland, note Roch Fortin.

Son opposante principale, la candidate du Nouveau Parti Démocratique (NPD), Toni Boot, est aussi la mairesse actuelle de Summerland. Roch Fortin se souvient très bien d’elle. Je me suis déjà présenté aux élections municipales en 2014, et elle s’y présentait aussi pour devenir conseillère municipale, dit-il.

Roch Fortin est déçu du déclenchement anticipé des élections dans la province. Il avait lancé des demandes d’aide pour son entreprise au gouvernement, demandes qui devront attendre la fin des élections. Quand tu déclenches des élections, il faut penser aux conséquences pour les entreprises. Nous on attend toujours nos fonds, s’inquiète-t-il.

En déclenchant les élections, on perd notre mairesse à Summerland, qui se présente aux élections provinciales.

Roch Fortin, propriétaire de la Maison Maple Rock, à Summerland

Quand un maire ou une mairesse se présente j'aimerais qu’il ou elle démissionne de ses fonctions pour se consacrer totalement aux élections, juge Roch Fortin. L'entrepreneur a peur que Toni Boot ne délaisse l’administration de sa ville pour se consacrer uniquement aux élections. Nous allons voir combien de votes Mme Boot va récolter à Summerland, ça sera un bon indicateur de son soutien ici, dit-il.

Il accueille avec joie la promesse de Andrew Wilkinson, chef du Parti libéral, de supprimer la taxe provinciale pour une année s’il est élu. Toutes les taxes qu’on peut éviter de payer, ça fait une différence énorme. Beaucoup de personnes que je connais vont faire des économies, conclut-il.

Élections Colombie-Britannique 2020 : suivez notre couverture

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi