•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Crise sanitaire, écologique, économique et sociale : gare aux effets du stress sur l’organisme

Vue sur un sofa, où l'on voit un homme et une femme en position recroquevillée, la tête dans les mains.

Le stress a beaucoup d'effets sur l'organisme, et l'année 2020 est particulièrement stressante.

Photo : iStock

« Notre compréhension de ce qu'est un agent stressant a beaucoup changé. Il y a énormément de dimensions qui agissent comme une source d'insécurité et induisent du stress. On attribue de plus en plus de causes d'ordre écologique, social et interpersonnel », souligne Annie Duchesne, professeure adjointe au département de psychologie de l'Université du Nord de la Colombie-Britannique (UNBC).

Entre la pandémie de COVID-19, la crise économique, les problèmes causés par les changements climatiques et les rebondissements politiques, l’année 2020 n’est pas avare de situations stressantes. Les effets néfastes du stress surviennent quand on a une accumulation de situations d’insécurité, indique la spécialiste.

Annie Duchesne précise toutefois que le stress est essentiel. C’est une réponse très importante à une situation d'insécurité pour mobiliser les ressources énergétiques dans le corps et le niveau d’alerte nécessaire.

Ce qui fait la différence est ainsi la propension d’une personne à être exposé à des situations stressantes, explique la chercheuse qui s’intéresse de près à l’impact de la condition sociale sur le stress.

Pour combattre les effets négatifs du stress, Annie Duchesne recommande trois approches : Avoir des habitudes de vie saine, planifier les situations qui génèrent de l’insécurité afin de développer des stratégies pour y contrevenir, et chercher du soutien en manifestant son stress.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi