•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Pigments et Pixels, une exposition empreinte d’amour

Une peinture et une photographie de Long Beach superposées.

Sylvie Soucis et Michel Legault préesentent l'exposition Pigments et Pixels au Centre culturel francophone de Vancouver.

Photo : Courtoisie du Centre culturel

L'art a toujours été un vecteur d'émotions. Alors quand deux artistes éprouvent des sentiments l'un pour l'autre, les œuvres qui en découlent sont d'autant plus puissantes.

C'est le cas de Sylvie Soucis et Michel Legault, elle artiste visuelle, lui photographe, qui, après leur rencontre en 2012, ont exprimé leur amour au travers de leur art.

À partir du 17 septembre 2020, ils nous invitent à découvrir ces œuvres lors de l'exposition Pigments et Pixels, à la bibliothèque du Centre culturel francophone de Vancouver.

La rencontre des deux artistes à Vancouver a eu lieu après que Sylvie Soucis se soit faite voler son vélo. Un voleur de vélo avait mis ça sur Craigslist pour 200 dollars alors qu’il en valait 2000, on a eu une série de péripéties, puis Michel a retrouvé mon vélo, et l’histoire a commencé comme ça, explique-t-elle.

Orthophoniste de formation et Montréalaise d’origine, Sylvie Soucis a cherché à se reconvertir à son arrivée à Vancouver. Elle y a trouvé un milieu culturel très vivant et a pris de nombreux cours en la compagnie d’autres artistes. Ça m’a donné le goût de me mettre à la peinture, souligne-t-elle.

Michel c’est un homme de peu de mots, mais avec une rare sensibilité, et ça se voit dans le grain de la photo, dans les perspectives qu’il choisit, dans les sujets, qui décrivent souvent la beauté.

Sylvie Soucis, artiste visuelle

Très vite, le couple a voulu mettre en commun leurs œuvres. Michel avait déjà une collection de 1500 photos, et je me suis dit que je pouvais reproduire de façon abstraite l’impression que chacune de ses photos donne, raconte Sylvie Soucis.

Dans l’exposition Pigments et Pixels, les photos de Michel Legault et les peintures de Sylvie Soucis sont superposées. Chaque photo a un lien avec l’œuvre abstraite qui est au dessus, il y a des parentés visuelles, dit l’artiste visuelle.

Même si la nature est leur source principale d’inspiration,il y a aussi eu un certain engouement pour la France, note Sylvie Soucis. On retrouve en effet de nombreuses photographies du Val de Loire, comme le château de Chinon, ou celui de Chenonceau.

Sylvie Soucis, elle, a été très inspiré du peintre français d’origine russe Nicolas de Staël, dont elle a vu les œuvres au musée d’Antibes. Quand je suis rentrée dans cette salle-là, je me suis mise à pleurer parce que c’était trop beau, confie-t-elle. Elle a reproduit de nombreuses fois des oeuvres de l’artiste.

L’exposition Pigments et Pixels fermera ses portes le 29 octobre 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi