•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Vers des élections anticipées en Colombie-Britannique?

Rattrapage du lundi 14 septembre 2020
Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan.

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, pourrait très bientôt déclencher de nouvelles élections gémérales.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

« Je suis à peu près certain que l'on va avoir une élection », analyse Bryan Bréguet, politologue et fondateur du blogue "Too close to call/Si la tendance se maintient".

Même si l’actualité politique du jour en Colombie-Britannique est la nomination de Sonia Furstenau à la chefferie du Parti vert de la province, ce n’est pas la préoccupation majeure du NPD. Si John Horgan regarde quelque chose, c’est la politique au Nouveau-Brunswick ce soir, explique Bryan Bréguet.

En effet, au Nouveau-Brunswick, le premier ministre sortant Blaine Higgs remporte son pari d’obtenir un gouvernement majoritaire après la convocation d’élections anticipées. Une nouvelle qui pourrait inciter le premier ministre de la C.-B. John Horgan de faire de même : Le Nouveau-Brunswick c’était le test pour John Horgan, les sondages sont bons, estime le politologue statisticien.

Il y a plus de 90 % de chances que John Horgan déclenche une élection d’ici une à deux semaines.

Bryan Bréguet, politologue et fondateur du blogue "Too close to call/Si la tendance se maintient"

Le nouvelle cheffe du Parti vert de la province ne souhaite pas, elle en revanche, que des élections aient lieu. La raison pour laquelle Sonia Furstenau ne veut pas d’élection, c’est aussi parce qu’elle sait que les résultats ne sont pas bons pour son parti, explique Bryan Bréguet.

Pour le politologue, John Horgan a quant à lui un argumentaire tout trouvé pour annoncer de nouvelles élections. Il peut dire qu’il lui faut les deux mains sur le volant pendant cette crise sanitaire et économique, note-t-il.

De plus, les chances de John Horgan de l’emporter sont élevées, tant que la tendance se maintient et si l’opinion réagit bien à l’annonce de nouvelles élections générales. Si les sondages des derniers mois sont même à peu près juste, il y a 100 % de chances qu’il obtienne une majorité, il a vraiment une avance très confortable, soutient Bryan Bréguet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi