•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

La bactérie E. coli vient perturber les nageurs de Vancouver

Rattrapage du mercredi 12 août 2020
Un panneau indiquant l'interdiction de se baigner dans Trout Lake.

Trout Lake fait partie des zones impropres à la baignade.

Photo : Vancouver Park Board

« Les baigneurs exposés à cette eau contaminée sont susceptibles de développer des maladies gastro-intestinales », explique Sadie Caron, gestionnaire de programme à Fraser Riverkeeper.

Mauvaise nouvelle pour les nageurs et baigneurs du Grand Vancouver : Sunset Beach, Trout Lake ainsi que la plage Snug Cove, sur l'île Bowen, sont fermés à la baignade jusqu'à nouvel ordre.

Les autorités ont remarqué un taux élevé de la bactérie Escherichia coli, plus connue sur le nom d’E. coli, dans ces eaux. La bactérie E. coli est un indicateur pour la pollution des eaux usées, donc une présence élevée d’E. coli dans l’eau cause des risques à la santé publique, détaille Sadie Caron.

On peut vérifier la qualité de l’eau des plages sur le site Internet de Vancouver Coastal Health et sur notre application Swim guide, disponible en français.

Sadie Caron, gestionnaire de programme à Fraser Riverkeeper
La plage Sunset à Vancouver.

Sunset Beach reste fermée à la baignade jusqu'à nouvel ordre.

Photo : Vancouver Park Board

La contamination de l’eau par cette bactérie est un problème récurrent à Vancouver. C’est un problème chronique, mais la ville de Vancouver travaille fort pour améliorer nos systèmes d’égout pour éliminer les débordements d’eaux usées, confie Sadie Caron.

En outre, la ville de Vancouver offre un service de vidange mobile gratuite pour les eaux usées des bateaux naviguant dans les eaux de la ville.

On a un programme de surveillance citoyenne de la qualité de l’eau, mais avec la pandémie on a dû le mettre en pause, se désole Sadie Caron, de Fraser Riverkeeper. La contamination semble cependant moins élevée cette année, avec moins d’interdiction de baignades que par le passé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi