•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Il traverse le Canada à vélo pour retrouver son frère jumeau

Rattrapage du mardi 11 août 2020
un homme en gilet de sécurité routière accroupi à côté de son vélo, dans l'herbe.

Sacha Tremblay a parcouru près de 5500 km à vélo entre Saguenay et la Colombie-Britannique sans aucun entraînement.

Photo : Sacha Tremblay

« Il y a des journées, je pleurais des larmes de joie, j'étais vraiment heureux de vivre l'aventure », confie Sacha Tremblay, cycliste québécois de 19 ans.

Un lac de la Colombie-Britannique.

Sacha Tremblay s'est rendu jusqu'en Colombie Britannique en vélo, depuis Saguenay.

Photo : Sacha Tremblay

En l’espace de deux mois, Sacha Tremblay a roulé près de 5500 kilomètres entre le Saguenay et la Colombie-Britannique à vélo, sans aucune préparation. Je me suis lancé sans me préparer, je n’avais jamais fait de parcours à vélo comme celui-là, dit-il.

Ce jeune Québécois de 19 ans avoue s’être lancé ce défi sur un coup de tête, voyant la pandémie arriver. Au fond, j'avais d’autres projets, mais ils n’ont pas marché et il a fallu que je prenne une autre voie pour satisfaire mon besoin d’aventure, explique-t-il.

Au départ de la ferme des jardins de Sophie, à Saint-Fulgence, au Québec, où il a grandi, Sacha Tremblay ne savait pas ce qui l’attendait. Je me suis donné au départ l’objectif de faire 70 km par jour, puis au final j’en faisais à peu près 120, dit-il.

J’ai un assez bon moral et je suis capable d’être seul dans la vie, donc il n’y a pas eu de difficultés à surmonter pour moi, ça a juste été un petit défi qu’il fallait que je passe.

Sacha Tremblay, cycliste québécois de 19 ans

Il reconnaît cependant que la partie la plus difficile reste la traversée des Rocheuses, entre l’Alberta et la Colombie-Britannique. Il n’y a pas de mots pour décrire la Colombie-Britannique, il faut le vivre, c’est un monde d’extrêmes, tout est plus gros, c’est vraiment un plaisir, confie-t-il.

Sacha Tremblay ne garde que de beaux souvenirs de sa traversée et des rencontres qu’il a faites en chemin. Parfois, il y a des gens qui se sont arrêtés pour me donner à manger et m’inviter à me reposer deux ou trois jours chez eux, souligne-t-il.

J’apprends comment je réagis et comment les autres personnalités réagissent avec la mienne, c’est une expérience de vie.

Sacha Tremblay, cycliste québécois de 19 ans

Dernière étape pour le jeune Québécois, rejoindre son frère jumeau sur l’Île de Vancouver. Je m’en vais retrouver mon frère jumeau à Zeballos, dans le nord-ouest de l’Île, pour pêcher avec lui, ça sera l’étape finale de mon aventure, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi