•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wishing Well : un spectacle de danse qui vous veut du bien

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Wishing Well : un spectacle de danse qui vous veut du bien

Rattrapage du lundi 6 juillet 2020
Olivia Davies et Melissa Frost sur scène.

La pièce Wishing Well, de la danseuse et chorégraphe Olivia C. Davies, est présentée au Festival Dancing on the Edge.

Photo : Chris Randle

« J'avais l'impression que tous les spectacles durant l'été seraient annulés, mais Dancing on the Edge est là pour nous donner quelques chose à faire », se réjouit Olivia C. Davies, danseuse, chorégraphe et fondatrice de O.Dela Arts.

C’est l’aboutissement de nos rêves, confie Olivia C. Davies. La chorégraphe n'aurait jamais pensé pouvoir présenter sa pièce Wishing Well en première mondiale dès cet été, au Festival Dancing on the Edge de Vancouver.

De nombreuses modifications ont cependant été nécessaires pour que ce spectacle voie le jour. En effet, l’oeuvre d’origine se nommait Gidaashi: The Wind That Takes Us, mais elle était impossible à réaliser dans les conditions actuelles de sécurité sanitaire. C’était un ensemble de danseuses, mais on ne pouvait pas faire les chorégraphies qu’on avait prévues, il y avait du contact, des moment où l’on respirait entre nous, alors on a tout changé, explique Olivia C. Davies.

La pièce Wishing Well a donc été entièrement conçue pour s’adapter à la pandémie. Depuis deux à trois mois, mes collègues et moi-même avons adapté le spectacle pour pouvoir le faire dans l’arrière-cour du Théâtre Firehall, note Olivia C. Davies, j’ai demandé aux danseuses de faire leur solo chez elles ou dans leur propre espace.

Wishing Well, c’est une invitation à la cérémonie, à la magie, c’est très théâtral, il y a de la danse, de la poésie

Olivia C. Davies, danseuse, chorégraphe et fondatrice de O.Dela Arts.

Le spectacle de 28 minutes, qui allie paroles, danse et musique, sous fond de culture autochtone, véhicule un message de bien-être, un espoir de bien-être, explique Olivia C. Davies.

La chorégraphe, membre des Premières Nations Anichinabés, a conscience de l’impact de son art. C’est le moment où toutes les cultures nous voient un peu comme des pionniers, il y a beaucoup de responsabilité, dit-elle, il n’y a pas toujours les opportunités, même aujourd'hui, d’exprimer notre culture au théâtre.

Je suis nerveuse, excitée, joyeuse, en espérant que le public sera au rendez-vous

Olivia C. Davies, danseuse, chorégraphe et fondatrice de O.Dela Arts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi