•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paul-Émile Mercier à l'honneur au Yukon

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Paul-Émile Mercier à l'honneur au Yukon

Rattrapage du vendredi 15 mai 2020
Portrait d'archives de Paul-Émile Mercier.

L'ingénieur Paul-Émile Mercier qui a occupé en 1903 les fonctions de directeur du ministère des Travaux publics à Whitehorse donne son nom au Centre scolaire secondaire communautaire francophone.

Photo : Archives

La nouvelle école francophone et les espaces communautaires à Whitehorse s'appelleront le Centre scolaire secondaire communautaire Paul-Émile Mercier. « Paul-Émile Mercier était un ingénieur notamment responsable pour ouvrir la voie et les premiers chemins au Yukon. Lui et sa femme étaient le premier couple blanc à s'établir et se marier au Yukon », explique Thomas Mulcair, ex-politicien et arrière-petit-fils de Paul-Émile Mercier. Cette annonce intervient lors de la 14e Journée de la francophonie, célébrée le 15 mai au Yukon.

J’ai été très ému il y a quelques années quand je suis allé dans le centre communautaire francophone à Whitehorse, j’ai pu voir des photos de famille du mariage de mon arrière-grand-père, confie Thomas Mulcair. Paul-Émile Mercier était légalement le fils de Honoré Mercier, ancien Premier-Ministre du Québec.

L’ex-chef du NPD est très touché par cette annonce, j’attends de savoir s’il vont faire une cérémonie lorsque la vie reviendra à la normale. Dans ce cas vous pouvez être sûr que je vais me diriger à Whitehorse pour l’événement, ajoute-t-il.

Je trouve que nous ne célébrons pas assez nos racines, il faut comprendre que les francophones ont ouvert l’ouest du Canada. [...] C’est un fait historique du Canada, souvent occulté

L’ex-politicien, Thomas Mulcair, arrière-petit-fils de Paul-Émile Mercier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi