•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Produire des anticorps de synthèse pour lutter contre la COVID-19

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Produire des anticorps de synthèse pour lutter contre la COVID-19

Rattrapage du mercredi 8 avril 2020
Une photo du visage de Véronique Lecault, co-fondatrice et chef des opérations de l'entreprise de biotechnologie AbCellera de Vancouver

Véronique Lecault, co-fondatrice et chef des opérations de l'entreprise de biotechnologie AbCellera de Vancouver

Photo : Courtoisie - AbCellera

« On espère tester ces anticorps sur des patients dans les cliniques dès cet été », annonce Véronique Lecault, co-fondatrice et chef des opérations de AbCellera. L'entreprise de biotechnologie AbCellera, basée à Vancouver, a reçu récemment du financement du gouvernement fédéral dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. Elle est pionnière dans l'élaboration de médicaments à base d'anticorps, utilisés ici pour traiter et prévenir la COVID-19.

AbCellera est engagée dans des partenariats avec des compagnies pharmaceutiques et des compagnies de biotechnologie pour découvrir des anticorps contre toutes sortes de maladies : cancer, maladies immunitaires ou infectieuses , explique Mme Lecault.

L’entreprise veut utiliser les fonds du gouvernement pour isoler les anticorps de la COVID-19, pour ensuite les produire en grande quantité et les administrer à la population. On veut déployer notre plateforme pour la découverte d’anticorps contre la COVID-19, le plus rapidement possible pour qu’ils soient disponibles comme thérapie, déclare la chef des opérations de AbCellera.

Habituellement, ce processus dure une dizaine d’années, mais AbCellera veut le réduire à quelques mois seulement, selon Véronique Lecault, grâce aux ressources du gouvernement. Avec cette méthode, et à la différence du vaccin, on peut traiter à la fois les patients qui ont le virus, mais aussi protéger la population avant qu’elle soit infectée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi