•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Neuf comédiennes montent sur scène pour parler sexualité féminine

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Neuf comédiennes montent sur scène pour parler sexualité féminine

Rattrapage du vendredi 21 février 2020
Une groupe de 8 femmes posent une fleur rose à la main ou dans les cheveux.

La pièce Les monologues du vagin est présentée au théatre de l'école Au-coeur-de-l'île le 23 février à Comox.

Photo : Vanessa Groult

« Je suis vraiment chanceuse d'avoir trouvé ces 8 femmes qui ont donné beaucoup de leur temps. Le choix de la mise en scène s'est vraiment fait en groupe. On a voulu faire quelque chose de très simple pour que ce qui ressorte le plus de la pièce, ce soit les textes », souligne Vanessa Groult, bénévole pour Réseau-Femmes Colombie-Britannique qui a joué le rôle de metteuse en scène pour la pièce Les monologues du vagin, présentée au théâtre de l'école Au-coeur-de-l'île à Comox le 23 février.

Écrite par la dramaturge américaine Eve Ensler il y a plus de 20 ans, la pièce se base sur 200 entretiens réalisés auprès de femmes aux quatre coins de la planète et fait l'éloge de la sexualité féminine avec humour et élégance. « Il y a 20 ans, j’ai vu moi-même la pièce en Europe et ça m’avait beaucoup plu », témoigne Vanessa Groult.

Chaque année entre le 1er février et le 8 mars, la pièce peut être jouée partout dans le monde sans avoir à payer de droits d'auteurs grâce à l’organisation V-Day, un mouvement mondial de lutte contre les violences faites aux femmes, créé par l'auteure de la pièce en 1998. « Ça nous permet d’avoir une fenêtre sur l’extérieur, de créer une bulle pour informer les gens. V-Day nous encourage à avoir une discussion après la pièce. On va inviter le public à échanger avec nous », indique la metteuse en scène.

Les neuf comédiennes de la pièce sont : Joëlle Beaudoin, Nadine Beaulieu, Diane Decarie, Jacinda Flynn, Vanessa Groult, Marie-Pier Laflamme, Jeanne Landry, Erika Massicotte et Sara Sandwith. « Nous sommes 9 femmes de 22 à 70 ans. On représente tous les âges, toutes les catégories socioprofessionnelles, il y a des mamans, des jeunes étudiants, des aînées », complète la bénévole qui travaille aussi pour l'Association francophone de Campbell River.

La pièce constitue aussi une levée de fonds pour financer des projets de Réseau-Femmes comme Mentor Action.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi