•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’industrie du bois en quête de renouveau

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

L’industrie du bois en quête de renouveau

Rattrapage du vendredi 13 décembre 2019
La professeure en sciences forestières de l'Université de la Colombie-Britannique Julie Cool, dans une scierie, devant des planches de bois.

Julie Cool, professeure au département des sciences forestières de l'Université de la Colombie-Britannique, est optimiste quant à l'avenir de l'industrie forestière en Colombie-Britannique.

Photo : Jacques Dufresne

« C'est une industrie qui est là pour rester. Elle est dans un mauvais cycle présentement, mais elle va remonter la pente », croit Julie Cool, professeure au département des sciences forestières de l'Université de la Colombie-Britannique. Malgré la vingtaine de fermetures de scieries cette année, la spécialiste pense que l'industrie forestière a de l'avenir. À condition de se diversifier et d'innover.

Outre les problèmes récurrents de l’industrie en matière de main d’oeuvre et de tarifs d’importation, les conséquences du changement climatique viennent s’ajouter aux défis. « Si les températures augmentent, l’hiver est plus court, et on pourrait avoir de plus en plus d’attaques d’insectes », explique Julie Cool.

Les feux de forêt ont eux aussi un impact important sur le secteur. « Il y a moins de bois à couper : une partie a brûlé, l’autre est attaquée par les insectes », résume ainsi la spécialiste. Dans ce contexte, la ressource devient moins accessible et plus dispendieuse à récolter.

Quel avenir ?

Malgré tout, il resterait une marge de manoeuvre selon l’universitaire. « On est vraiment en train de diversifier la transformation du bois. On fait beaucoup d’innovation pour avoir une industrie forestière plus flexible, dynamique et innovante. »

Il y a un énorme potentiel dans la bio économie.

Julie Cool, professeure au département des sciences forestières de l'Université de la Colombie-Britannique

Selon Julie Cool, l’industrie serait dans un mauvais cycle, mais une période de croissance pourrait suivre grâce à la diversification et l’innovation. La fabrication de produits à base de fibres de bois présenterait, entre autres, un grand potentiel, ajoute-t-elle.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi