•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les infirmières peuvent désormais refuser le vaccin contre la grippe

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Les infirmières peuvent désormais refuser le vaccin contre la grippe

Rattrapage du jeudi 5 décembre 2019
une aiguille remplie de liquide, tenue par une main gantée sur fond noir.

Le personnel infirmier est soulagé par cette décision.

Photo : iStock

« Ce n'est pas une surprise, c'est une décision qui est favorable pour tout le personnel qui travaille dans le domaine de la santé », se réjouit Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers.

Le personnel de santé est soulagé par cette décision car le précédent règlement fonctionnait comme une double peine. En effet, s’il refusait la vaccination, le personnel soignant devait obligatoirement porter un masque ou un badge déclarant qu’il n’était pas vacciné. Les infirmières et infirmiers peuvent maintenant porter leur propre jugement quant à leur choix de vaccination.

On ne peut pas forcer un patient à prendre tel ou tel vaccin, il est normal qu’on ne puisse pas faire la même chose à une infirmière ou un infirmier

Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières

Une majorité du personnel infirmier est néanmoins vacciné, selon Linda Silas. De plus, leur priorité est de viser à la sécurité et à la santé des patients. Cette autorisation s’étend progressivement à toutes les provinces du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi