Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jacques Dufresne
Audio fil du vendredi 11 octobre 2019

Dernier débat des chefs, qui a convaincu ?

Publié le

Une main dépose un bulletin de vote dans une urne.
Les Canadiens sont appelés aux urnes le 21 octobre.   Photo : iStock

Les chefs ont eu une dernière fois la chance d'exprimer leur point de vue et de tenter de convaincre les électeurs. Selon la militante néodémocrate Marie Brunelle, « on comprend où chacun se situe maintenant ».

L'environnement a été le thème sur lequel les chefs ont le plus débattu. Pour Thérèse Guillemet, qui est indécise sur son vote, « les discours d’Élizabeth May ont surtout convaincu en anglais ». L’habitante de l'Île Saltspring, regrette que la cheffe du Parti Vert « n’ait pas réussi à prendre sa place » face à ses concurrents.

Pour le militant libéral, Nicolas Harterre, Justin Trudeau « a bien communiqué » lors de cet ultime débat. Un avis qui n’est pas partagé par Mme Guillemet. « En 2016, Justin Trudeau devait être la voix du changement, mais c’est surtout de la vieille politique et de beaux sourires, et je suis déçue ».

Dans cet exercice, Justin Trudeau a encaissé les coups de tous les côtés et plus particulièrement de la part du chef des Conservateurs, Andrew Scheer. Pour Marie Brunelle, militante néodémocrate, « personne n’accroche aux attaques, c’est de la petite politique ».

Chargement en cours