•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’efficacité du vaccin antigrippal à haute dose remis en cause

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

L’efficacité du vaccin antigrippal à haute dose remis en cause

Audio fil du vendredi 11 octobre 2019
Une main gantée tient une seringue contenant un vaccin.

La saison de la grippe approche.

Photo : iStock

Le vaccin antigrippal Fluzone à haute dose ne sera pas disponible en Colombie-Britannique avant la fin l'année. Pour l'épidémiologiste, Gaston de Serres, le « vaccin régulier » contre l'influenza est tout aussi efficace. « Ce vaccin donne déjà une très bonne protection, même si le vaccin à haute dose à un petit avantage », avance-t-il.

Durant la saison de la grippe, M. de Serres rappelle que « chez les personnes âgées, les conséquences de l’influenza sont beaucoup plus graves que chez les personnes plus jeunes ». Le vaccin Fluzone à haute comporte une quantité quatre fois plus grande d'antigènes qu'un vaccin ordinaire.

Contrairement à l’Ontario, le Manitoba ou encore la Saskatchewan, le gouvernement de la Colombie-Britannique ne rembourse pas ce vaccin, car il le considère peu efficace. Un avis que partage l'épidémiologiste car selon lui, « le bénéfice du vaccin à haute dose est complètement minime par rapport à l'augmentation vertigineuse des coûts qui viennent avec ce vaccin ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi