•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>The Song of Names</em> : un film poignant

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h

The Song of Names : un film poignant

Audio fil du mardi 8 octobre 2019
L'affiche du film The Song of Names

L'affiche du film The Song of Names

Photo : credit: VIFF media

Le dernier film de François Girard est présenté au Vancouver International Film Festival (VIFF). « C'est une histoire particulière, c'est comme un regard sur cette page noire de l'histoire mais à partir de la lorgnette intime des personnages sans voir les camps de concentration et la guerre » raconte le réalisateur François Girard.

Adaptation d'un roman de l'auteur britannique Norman Lebrecht, le film est un drame qui se joue sur plusieurs époques, nous amenant des années 80 aux années 30, puis 50, nous faisant ainsi rencontrer les personnages à plusieurs époques de leur vie. « C’est un sujet qui a été beaucoup traité donc c’était important d’avoir un angle particulier » ajoute le cinéaste. « Rien n’est véritablement visible, tout est soupçonné, on se doute de tout sans jamais y être véritablement confronté » explique François Girard. « Le personnage de Martin il est comme moi, il découvre la culture juive, souligne le réalisateur du film The Song Of Names. J’ai visité des synagogues et j’ai travaillé avec des experts et des historiens pour préparer ce film ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi