•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boulevard du Pacifique

Avec Jacques Dufresne

En semaine de 15 h 30 à 18 h,
de 16 h 30 à 19 h au Yukon

Protection de l’environnement : le pipeline de la discorde

Audio fil du mardi 18 juin 2019
Des tuyaux entreposés dans une cour clôturée

Des tuyaux qui vont servir à la construction du pipeline Trans Mountain sont entreposés sur un terrain à Mission en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Gagnon

« Dans une perspective de lutte contre les changements climatiques, le développement de cette infrastructure n'a pas sa place », déplore Annie Chaloux, professeure à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke après le feu vert d'Ottawa pour débuter l'agrandissement du pipeline Trans Mountain.

Si le gouvernement promet de réinvestir les profits du projet de l’oléoduc dans la transition énergétique du Canada, Annie Chaloux considère que cet argent aurait pu « être investi dans des emplois verts ». Elle souligne que « ce sont des occasions manquées du gouvernement » de réduire sa dépendance aux hydrocarbures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi