•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ski hors-piste : des adeptes apprennent à affronter des avalanches

Boréale 138

Avec Guillaume Hubermont

Relâche estivale

Ski hors-piste : des adeptes apprennent à affronter des avalanches

Audio fil du vendredi 7 décembre 2018
Des skieurs dans la neige

Des skieurs de Sept-Îles suivent une formation sur les avalanches.

Photo : Stéphane Beaulieu

La saison de ski hors-piste approche à grands pas. Des amateurs de ce sport de glisse à Sept-Îles suivent, ce week-end, un cours d'introduction à la sécurité en contexte d'avalanche.

Un texte de Laurence Royer

La Côte-Nord n'est pas un territoire propice aux avalanches. Par contre, les skieurs de la région vont parfois s'aventurer dans des endroits où les risques d'avalanches sont plus élevés, comme dans les monts Groulx ou les Chic-Chocs, en Gaspésie, affirme le skieur Stéphane Beaulieu. C’est ce qui explique leur intérêt à suivre une telle formation, selon lui.

Les participants apprennent, notamment, à reconnaître les signes de déclenchement d'avalanches, à planifier adéquatement une sortie en montagne et à réaliser un sauvetage.

Les skieurs reçoivent principalement la théorie en classe, mais une partie de la formation a également lieu en montagne.

Des skieurs sont rassemblés autour d'un instructeur.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La formation sur les avalanches en ski hors-piste

Photo : Stéphane Beaulieu

Stéphane Beaulieu affirme que c’est la première fois que des formateurs se déplacent à Sept-Îles pour y enseigner les bases du ski hors-piste en contexte d'avalanche. Il précise que le nombre de skieurs adeptes de hors-piste est en constante augmentation sur la Côte-Nord.

Les skieurs qui veulent poursuivent leurs apprentissages devront toutefois s'inscrire à des cours de plus haut niveau à l’extérieur de la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi