Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Guillaume Hubermont
Audio fil du mercredi 14 novembre 2018

Le chef Jean-Charles Pietacho somme Québec de protéger la Magpie

Publié le

La rivière Magpie, dans la région de la Côte-Nord, est l’une des dernières grandes rivières sauvages du Québec, avec ses 280 km de longueur.
La rivière Magpie, dans la région de la Côte-Nord, est l’une des dernières grandes rivières sauvages du Québec, avec ses 280 km de longueur.   Photo : SNAP Québec/Charlene Daubenfeld

Jean-Charles Piétacho, chef de la communauté d'Ekuanitshit, a écrit au premier ministre Legault pour réitérer l'importance de la rivière Magpie et son opposition à tout projet hydroélectrique sur cette rivière.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

Le chef Piétacho souhaite rappeler au nouveau gouvernement caquiste l'importance de protéger cette rivière. Le premier ministre et son ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles ont clairement signifié leur intérêt, au cours des derniers jours, de construire de nouveaux barrages au Québec.

Nous, Innus, avons toujours protégé et vénéré la Mutehekau Shipu [rivière Magpie] et nous le ferons toujours.

Extrait de la lettre de Jean-Charles Piétacho au premier ministre

Les gens ne comprennent pas que l'on en parle de façon spirituelle, précise Jean-Charles Piétacho en entrevue à Boréale 138. On a un lien avec le monde animal, avec les rivières. C'est là que les visions diamétralement s'opposent.

Le chef des Innus d'Ekuanitshit, Jean-Charles Piétacho
Le chef des Innus d'Ekuanitshit, Jean-Charles Piétacho Photo : Radio-Canada/Marc-Antoine Mageau

Le chef d'Ekuanitshit termine sa lettre au premier ministre par la formule « dans la paix et l'amitié », mais prévient qu'aucun projet de barrage ne sera toléré. Vous savez, vous me connaissez, j'irai jusqu'au bout pour protéger la rivière et aussi les gens de ma communauté et les gens de la région.

En Innu, Mutehekau Shipu signifie rivière où l'eau passe entre les falaises rocheuses carrées.

Chargement en cours