•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rencontre des chambres de commerce sur le transport aérien régional

Bonjour la Côte

Avec Bis Petitpas

En semaine de 6 h à 9 h

Rencontre des chambres de commerce sur le transport aérien régional

Rattrapage du jeudi 23 juillet 2020
L'aéroport de Sept-Îles

L'aéroport de Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Des représentants de toutes les chambres de commerce du Québec se sont réunis virtuellement mercredi afin de discuter du transport aérien régional.

Le 7 août prochain, ils déposeront un mémoire au comité d'urgence mis en place par le ministre des Transports François Bonnardel. Ce comité est formé de la Fédération des chambres de commerce, de l’Alliance touristique, du Réseau québécois des aéroports et de l’UMQ.

Le président de la Chambre de commerce de Sept-Îles, David Héroux, affirme que cette première rencontre avait pour but de faire connaître la réalité de chaque région, d'exprimer les défis rencontrés et les impacts liés entre autres à l'abandon des liaisons régionales par Air Canada.

L'objectif [...], c'est d'abaisser le coût du billet d'avion à un prix raisonnable et à un prix qui serait prévisible. C'est-à-dire qu'on saurait longtemps à l'avance que le prix est bas pour éviter justement les grandes fluctuations qui feraient en sorte que les gens voyageraient moins.

David Héroux, président de la Chambre de commerce de Sept-Îles

Les joueurs actuels, on veut qu'ils nous montrent qu'ils sont capables de rencontrer ce qu'on recherche, c'est-à-dire un prix raisonnable et un système efficace. Je vous dirais que ce n'est pas acquis que les entreprises actuelles, Pascan ou PAL, vont réussir à nous amener là. Mais c'est à eux de le démontrer, soutient M. Héroux.

Projet de coopérative de transport bien accueilli

Par ailleurs, le président de la Chambre de commerce de Sept-Îles confirme que le projet de coopérative de transport aérien régional présenté la semaine dernière est toujours sur la table, et qu'il correspond aux critères exigés par les chambres de commerce.

Dans tous les cas, l'aide du gouvernement du Québec sera nécessaire selon David Héroux. Peu importe le joueur qui va s'installer pour le transport régional, dès qu'Air Canada va décider de réduire ses prix de façon importante pour faire concurrence, il n'y a pas une jeune entreprise ou une entreprise régionale qui va réussir à passer à travers ça.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi