•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne sur les réseaux sociaux pour les femmes autochtones disparues et assassinées

Bonjour la Côte

Avec Bis Petitpas

En semaine de 6 h à 9 h

Une campagne sur les réseaux sociaux pour les femmes autochtones disparues et assassinées

Audio fil du lundi 6 mai 2019
Une femme tient une affiche où l'on peut lire «nos femmes et nos filles sont sacrées».

L'une des photos de la campagne. On peut y voir Sarah Birmingham, la mère de Mary Ann Birmingham, tuée en 1986.

Photo : Nadya Kwandibens / ENFFADA

La campagne d'éducation et de sensibilisation J'initie le changement! Et vous? a été mise sur pied dans le cadre de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (ENFFADA). En entrevue à l'émission Bonjour la Côte, Michelle Audette explique en quoi consiste cette campagne numérique.

J'Initie le changement! Et vous? met en scène des personnes touchées directement par la disparition d’une proche et de leurs alliés, témoignant de leur solidarité.

L’objectif de la campagne, selon la commissaire de l’enquête Michèle Audette, est de mettre en valeur l’appui et le soutien de la société civile à travers le Canada, qu’on soit dans le milieu artistique […], ou qu’on soit des leaders de façon large.

Partageant des images prises d’un bout à l’autre du Canada, la campagne met à profit les réseaux sociaux pour être vue dans tout le pays. Les photos sont notamment partagées sur la page Facebook et les comptes Instagram et Twitter Sacred MMIWG/FFADA sacrées.

Sur les photos, les participants portent tous un châle rouge.

Sarah Birmingham arborant le châle rouge.

Sarah Birmingham arborant le châle rouge.

Photo : Nadya Kwandibens / ENFFADA

Le morceau de tissu est à la fois un clin d’œil au mouvement The REDress Project, lancé par une jeune Métis du Manitoba, et un rappel des couvertures fabriquées par les femmes autochtones qui étaient visibles tout au long des audiences de l’enquête nationale et symbolisent une forme de protection pour celles qui les portent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi