Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Bis Petitpas
Audio fil du lundi 18 février 2019

Fillactive veut faire bouger les filles sur la Côte-Nord

Publié le

Un homme assis sur des marches à côté d'une bouteille d'eau serre les lacets de ses chaussures de course.
La course à pied est pratiquée par des gens de tous âges, autant par les hommes que les femmes.   Photo : iStock

Le programme Fillactive s'élance sur la Côte-Nord. Après avoir fait bouger 15 000 adolescentes l'an dernier, le projet espère inculquer l'amour du sport aux jeunes nord-côtières.

Pas moins de 9 filles sur 10 au secondaire n’atteignent pas le niveau d’activité physique recommandé pour être en santé.

Dès l'entrée [des filles]  au secondaire, il y a un abandon, explique l'initiatrice du projet, Vicky Lalonde.

Plusieurs causes expliquent cet alarmant constat. Elles n'ont peut-être juste pas trouvé c'est quoi leur activité à elles, suggère-t-elle.

Elles ont peut-être vécu une expérience tôt qui leur fait penser que les sports, ce n'est pas pour elles.

Andréanne Whittom, ambassadrice régionale de Fillactive

Pour renverser la tendance, une variété d'activités physiques s'offrent désormais aux élèves de l'école secondaire Jean-du-Nord, de Sept-Îles, un midi par semaine.

Ces exercices incluent la course à pied, la boxe, le yoga et même du kayak en piscine.

Les responsables tentent d'associer [l'activité physique] au plaisir plutôt qu'à la performance.

Andréanne Whittom, ambassadrice régionale et Vicky Lalonde, enseignante en éducation à la santé et au sport à l'école Jean-du-Nord
Andréanne Whittom, ambassadrice régionale et Vicky Lalonde, enseignante en éducation à la santé et au sport à l'école Jean-du-Nord Photo : Radio-Canada/Lydianne Ouimet

La performance est évaluée en termes de plaisir.

Andréanne Whittom, ambassadrice régionale de Fillactive

Démarré en 2007, Fillactive est d'abord le projet de Claudine Labelle. Orienté par des valeurs d'estime de soi, d'entraide, de dépassement de soi et de plaisir, le programme vise à inculquer l'amour du sport aux Canadiennes de 12 à 17 ans. Près de 250 écoles participent à Fillactive.

À l'école Jean-du-Nord, une quarantaine d'élèves ont participées aux premiers entraînements. Déjà plein d'autres filles se sont montrées intéressées selon Vicky Lalonde, également enseignante en éducation à la santé et au sport à l’école Jean-du-Nord.

Elle songe même à ouvrir une seconde plage horaire.

J'aimerais ça que d'autres écoles de la Côte-Nord embarquent dans le projet, conclut-elle.

Chargement en cours