Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Bis Petitpas
Audio fil du mercredi 30 janvier 2019

Réouverture de la Station Uapishka

Publié le

Les monts Groulx
Massif des monts Groulx   Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada/Roxanne Simard

La station Uapishka a fait peau neuve et a dévoilé cette semaine ses nouvelles installations. En plus de fonctionner à l'aide d'énergies renouvelables novatrices, cette « nouvelle » Station Uapishka propose des services au goût du jour, axés sur l'écotourisme.

La direction de l’organisme précise que la station n’a jamais cessé d’être fonctionnelle. Elle s’est simplement lancée dans un projet d’optimisation et d’expansion de ses infrastructures, explique le directeur de la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka (RMBMU) Jean-Philippe Messier.

Du point de vue du confort, de l’efficacité énergétique, de ce que l’on peut offrir comme activités, ce sont des installations qui sont supérieures

Jean-Philippe Messier, directeur de la RMBMU

Toujours situé au kilomètre 336 de la route 389, le bâtiment principal a été reconstruit dans l’optique d’avoir une production d’énergie « irréprochable », indique M. Messier. L’édifice s’alimente grâce à une chaudière de biomasse et un système solaire éolien.

Juste ce système-là en soi vaut le détour

Jean-Philippe Messier, directeur de la RMBMU

Palette d’activités variées

La Station Uapishka a également mis à jour son offre d’activités et de services, qui sont offerts à l’année.

Ses services sont répartis sur trois volets. Le premier, le volet scientifique, propose des installations adaptées et l’accès au territoire pour des groupes de chercheurs.

Le second volet d’occupation contemporaine du Nitassinan concerne principalement les communautés autochtones, qui peuvent organiser des camps, ateliers et autres activités dans les infrastructures de la Station.

C’est cependant le volet touristique qui touche le grand public. La Station y propose différentes activités d’écotourisme, dont des randonnées pédestres, du kayak, du rabaska et excursions en bateau pneumatique en été et des randonnées en raquette et en ski en hiver.

Le volet touristique compte également des ateliers de découverte des traditions autochtones avec entre autres l’accès à un campement innu authentique.

La « nouvelle » Station Uapishka permet également maintenant d’y séjourner d’un point de vue corporatif avec une salle de conférence, un accès aux plus récentes technologies et une offre d’activités de groupes au milieu du paysage paisible du réservoir, indique M. Messier.

Ça permet de séjourner très confortablement et de jumeler des rencontres stratégiques avec des activités à l’extérieur [...] donc ce qu’on peut entendre comme un “lac à l’épaule”.

Jean-Philippe Messier, directeur de la RMBMU

Les nouvelles infrastructures de la Station Uapishka seront inaugurées au printemps prochain, mais sont ouvertes au public depuis le 20 janvier.

Chargement en cours