•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour la Côte

Bonjour la Côte

Avec Bis Petitpas

En semaine de 6 h à 9 h

Rattrapage du lundi 7 décembre 2020

Rattrapage

  • Alors qu'une année difficile pour les travailleurs de la région se termine, le trou noir qui touche des travailleurs saisonniers nord-côtiers arrive à grand pas. Des mesures permanentes sont revendiquées. On fait le bilan de l'année avec Line Sirois, coordonnatrice d'Action-Chômage.

  • Dans la région de Baie-Comeau, la Guignolée samedi dernier s'est déroulée de façon différente en raiosn de la pandémie. Les barrages routiers ont été remplacés par une cueillette dans les divers quartiers de la municipalité. L'événement a permis d'amasser 34 000 dollars en argent et plus de 55 000 dollars en denrées alimentaires. Bis Petitpas a fait le point avec Josée Gagnon, présidente du Comptoir alimentaire l'Escale de Baie-Comeau .

  • Il y a 10 ans, le fleuve se déchaînait. Ces grandes marées ont causé d'importants dégâts et accéléré une réflexion sur la façon d'occuper les berges en ces temps de changements climatiques. Le journaliste Denis Leduc a plongé dans les archives de Radio-Canada pour voir ce que furent ces événements.

  • La municipalité de Pointe-aux-Outardes présente à ses citoyens sa nouvelle politique de loisirs et culture en présentiel, mais également de façon virtuelle. Les participants pouront faire par de leurs suggestions avant l'adoption finale du document. Pour discuter de l'importance de ce type de démarche, Ann-Édith Daoust a discuté avec Joëlle Bernier, superviseure des loisirs et culture à la Ville de Pointe-aux-Outardes.

  • Il y a 10 ans, le 6 décembre, les grandes marées et le mauvais temps ont causé d'importants dégâts partout dans l'est de la province. À certains endroits, ce sont des mètres de rivages qui ont été emportés, l'électricité a été interrompue et des résidents ont reçu un ordre d'évacuation. Depuis, des propriétaires ont dû vendre leur maison et nos côtes demeurent plus que jamais menacées par l'érosion des berges. On fait le point, 10 ans plus tard, avec Pascal Bernatchez, titulaire de la Chaire de recherche en géoscience côtière de l'UQAR.

  • C'est jeudi dernier que les communautés de Uashat mak Mani-utenam et de Matimekush-Lac John ont officiellement signé une entente de réconciliation et de collaboration avec la minière IOC. L'entente a été baptisée « Ussiniun », ce qui signifie « renouveau » en langue innue. En plus de procurer des avantages financiers, l'entente prévoit le soutien d'initiatives socio-économiques dans les domaines de l'emploi, de la formation et des occasions d'affaires. On en parle avec le chef de la communauté de Matimekush-Lac-John, Réal Mckenzie.

  • Des travailleuses des Centres de la petite enfance de la Manicouagan manifestent aujourd'hui, lundi, à Baie-Comeau afin d'obtenir des congés payés quand elles doivent s'isoler de manière préventive, en attente d'un résultat de test de COVID-19. La journaliste Zoé Bellehumeur s'est rendue à l'intersection des boulevards Blanche et Laflèche à Baie-Comeau, où se trouvait le Syndicat régional des CPE de la Manicouagan.

Vous aimerez aussi