•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bon pied, bonne heure!

Avec Isabelle Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Poussée de croissance pour Conception navale FMP de Newport

Audio fil du mercredi 25 juillet 2018
Conception Navale FMP de Newport

Conception Navale FMP

Photo : courtoisie page Facebook

L'entreprise de construction et de réparation de bateaux Conception navale FMP située dans le secteur de Newport, dans la ville de Chandler, connaît une croissance pour le moins fulgurante. Développement économique Canada lui donne une poussée supplémentaire en lui accordant une contribution remboursable de 333 000 $.

Un texte de Brigitte Dubé, d'après l'entrevue réalisée par Kim Bergeron

Conception navale FMP est une entreprise familiale. Après de très modestes débuts dans la réparation de bateaux, il y a un an, avec six employés, elle est rapidement passée à 24 personnes, rappelle le copropriétaire, Francis Parisé.

En juillet 2017, on a eu nos premiers contrats. Au début, on s'était organisés temporairement avec des conteneurs. Les bateaux ne pouvaient pas entrer jusqu’au bout. On était à moitié à l’abri, à moitié dehors.

Francis Parisé, copropriétaire Conception navale FMP
Bateau en constructionAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une des réalisations du chantier Conception navale FMP

Photo : page Facebook

Francis Parisé travaille en partenariat avec Soudures Jones, dont il est aussi copropriétaire. Il voulait passer de la réparation de bateaux à la construction navale.

L’entreprise a donc élaboré son projet et investi plus de 2 millions de dollars, incluant l’aide du fédéral. L’argent a servi, entre autres, à la construction d’un vrai chantier naval et à l’achat d’équipements.

L’entreprise veut innover

Chantier navalAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Abrités tant bien que mal sous des conteneurs, les employés travaillent maintenant dans un chantier naval dernier cri.

Photo : page Facebook

On vise la construction navale de bateaux d’aluminium pour la pêche au homard, ce qui est nouveau, explique M. Parisé. Habituellement, ils sont en fibre de verre ou en bois.

On veut concevoir une nouvelle génération monocoque en aluminium. C’est du jamais vu pour les homardiers.

Francis Parisé, copropriétaire Conception navale FMP

La demande est forte chez les pêcheurs de homard, souligne M. Parisé. Les flottes sont vieillissantes. Les pêcheurs veulent des bateaux plus performants. On veut se démarquer là-dedans. Il y a de la demande même du côté du Nouveau-Brunswick.

La sortie du crabier Le Cap au vent est prévue pour la fin septembre.

On a apporté beaucoup de petites améliorations, de nouvelles spécificités mises à jour, précise-t-il. C’est super high-tech!

L’entreprise entend aussi construire des crabiers et des crevettiers.

Tous ces développements devraient faire gonfler de nouveau le nombre d’employés à 40, voire 50, précise le copropriétaire.

La pénurie de main-d’œuvre, le manque de soudeurs et de manoeuvres, demeure le plus gros obstacle pour Conception navale FMP qui veut devenir « un gros joueur » dans la construction navale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi