•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bon pied, bonne heure!

Avec Isabelle Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Moins de cas de grippe en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine

Rattrapage du mercredi 8 janvier 2020
Une photo montrant une femme en train de se moucher.

Pleins feux sur la saison de la grippe en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine

Photo : iStock

Les Gaspésiens et Madelinots sont moins grippés qu'à pareille date l'année dernière. C'est ce que constate la Dre Ariane Courville, médecin spécialisée en Santé publique et médecine préventive pour le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Pour le moment, on a obtenu 58 résultats positifs au total dans la région depuis le début de la saison. Si on se compare à l'année dernière, on était déjà rendus à 183 résultats positifs, donc c'est moins, mais c'est peut-être seulement qu'on a pris un peu de retard par rapport à l'année dernière, ça ne veut pas dire qu'on aura une moins grosse saison grippale, indique la docteure.

Elle souligne d'ailleurs que davantage de gens ont été vaccinés cette année.

Jusqu'à présent on a vacciné un peu plus de 17 000 personnes. L'année dernière on a terminé la saison 16 620 doses distribuées, donc on dépasse déjà les chiffres de la fin de la saison dernière, remarque la Dre Courville.

Ce nombre devrait encore augmenter dans les prochaines, puisque les personnes vivant avec une maladie chronique, les femmes encientes et les personnes âgées de 75 ans et plus peuvent encore se faire vacciner.

On est au cœur de la saison grippale, on a vu une augmentation graduelle de l'activité grippale depuis mi-décembre dans notre région.

Dre Ariane Courville, médecin spécialisée en Santé publique et médecine préventive pour le CISSS Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Il y a encore des gens qui sont admissibles à la vaccination qui ne la prennent pas. Je constate qu'il y a peut-être la moitié des gens de 75 ans et plus qui se font vacciner, alors il y a probablement des gains à faire là. Probablement qu'on ne rejoint pas tous les malades chroniques de notre région, peut-être parce que les gens ne se reconnaissent pas comme malades chroniques, indique la docteure.

Trois souches en circulation

La Dre Courville observe que deux sous-types de grippe A et qu'un type de grippe B sont actuellement en circulation, ce qui est plutôt inhabituel.

Habituellement on voit plus de grippe de type A au début et après on voit un mini pic de type B vers février, mars, précise-t-elle.

Peu importe le type de grippe, les symptômes et les risques pour la population sont sensiblement les mêmes, selon la docteure.

Elle rappelle toutefois qu'il ne faut pas confondre les symptômes de la grippe avec ceux du rhume. Alors qu'un rhume peut entraîner de la congestion nasale, un peu de fièvre et de petits maux de tête, une grippe causera plutôt de la toux, de la fièvre, de gros maux de tête et des douleurs musculaires.

En cas de grippe, la Dre Courville recommande de rester à la maison et de se reposer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi