•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bon pied, bonne heure!

Avec Isabelle Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

L’érosion, un phénomène qui remonte à 4000 ans

Audio fil du lundi 4 novembre 2019
Le chercheur Pierre Francus dans son laboratoire.

Pierre Francus (en avant), professeur et chercheur à l’INRS dans son laboratoire au Centre Eau Terre Environnement, avec son assistant de recherche, Arnaud De Coninck.

Photo :  INRS

Les dépôts sédimentaires de près de 600 lacs dans le monde ont été analysés par une équipe internationale de chercheurs. Ils ont constaté que l'accumulation des sédiments a commencé il y a 4000 ans. L'étude suggère que le changement concernant l'abondance des arbres dans les bassins versants des lacs a longtemps été le principal facteur d'érosion des sols. La déforestation entraînée par l'activité humaine explique son accélération au cours des quatre derniers millénaires. On en parle avec le professeur Pierre Francus, coauteur de l'étude.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi