•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bon pied, bonne heure!

Avec Isabelle Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Protection des berges aux Îles-de-la-Madeleine :  une autre étape est franchie

Audio fil du lundi 26 août 2019
Havre-Aubert

Ce secteur du Havre-Aubert est menacé par l'érosion.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

L'appel d'offres pour des études environnementales du projet de recharge de la plage du site historique de la Grave a été lancé.

Si tout se passe bien, le projet de 5,4 millions de dollars pourra être réalisé à l’automne 2020 espère le directeur de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, Serge Bourgeois. La cueillette d’informations au niveau environnemental va aussi permettre par la suite de compléter l’autre partie qui va être la construction de l’ouvrage parce qu’il y a encore beaucoup de questions sans réponses. 

Serge Bourgeois estime qu’il faudra 35 000 mètres cubes de galets pour recharger le site historique de la Grave, qui a perdu de grandes portions de rive à cause de l’érosion des berges, ce qui menace ce lieux touristique.

Il souligne qu'il faudra importer les galets, ce qui aura un impact majeur sur la facture.

Le front de mer du centre-ville de Cap-aux-Meules ravagé par l'érosion. On voit un bout d'asphalte coupé. Le tout est isolé par une barrière.

La Municipalité estime que les travaux pour protéger le centre-ville de Cap-aux-Meules pourraient coûter près de 15 millions de dollars.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Érosion centre-ville de Cap-aux-Meules

Le directeur de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme rappelle que l’érosion de la falaise au centre-ville de Cap-aux-Meules est aussi surveillée très attentivement.

Des spécialistes venus sur place durant été l’ont tout de même rassuré, notamment en ce qui concerne le secteur derrière le bâtiment qui abrite le cinéma, où la rive perd du terrain année après année.

Ils nous ont quand rassurés en nous disant que le bâtiment n’était pas en imminence de risque. Étrangement [...] les fissures qu’il y a en dessous, on dirait que c’est derrière du bâtiment, mais elles prennent des fois des directions obliques et ça s’éloigne du bâtiment. C’est le cas du Cinéma Cyrco.

Les spécialistes tentent de trouver une solution pour protéger le centre-ville de Cap-aux-Meules. Parmi les options envisagées, M. Bourgeois avance que la falaise pourrait être affaissée volontairement et de la végétation pourrait y être ajoutée.

Toutes ces hypothèses restent à confirmer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi