Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Isabelle Lévesque
Audio fil du jeudi 8 août 2019

84 sites en milieux dunaires restaurés en 3 ans aux Îles-de-la-Madeleine

Publié le

Dune de sable et mer
Les dunes protègent les milieux humides et permettent de freiner l'érosion aux Îles-de-la-Madeleine.   Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Les efforts pour restaurer les dunes de sable et protéger les milieux humides des Îles-de-la-Madeleine portent fruit, selon l'organisme Attention FragÎles.

L'initiative, lancée au printemps 2016, a permis d'analyser 182 sites en milieux dunaires et d'en restaurer 84.

Les sites qu'on avait visés sont des sites où les milieux dunaires venaient protéger des milieux humides qui étaient derrière, explique la directrice générale d'Attention FragÎles, Marie-Ève Giroux.

Marie-Ève Giroux, directrice générale d'Attention FragÎles aux Îles-de-la-Madeleine, devant une dune de sable de la plage de la Martinique.
La directrice générale d'Attention FragÎles, Marie-Ève Giroux (Archives) Photo : Radio-Canada/Philippe Grenier

Depuis trois ans, des tapis de branchage et des casiers à homard ont été installés pour favoriser la réhabilitation des dunes. Les dunes, c'est notre premier rempart contre la mer, contre l'érosion, souligne Mme Giroux. Elle ajoute qu'on ne peut se battre contre la mer, mais qu'il est possible de favoriser la protection du territoire.

On continue à suivre tous les sites qu'on a restaurés dans les dernières années et on voit que dans certains secteurs [...] le sable a été capté, la dune s'est refaite.

Marie-Ève Giroux, directrice générale d'Attention FragÎles

Mme Giroux estime qu'il faut poursuivre les efforts de restauration, notamment dans le secteur de l'Anse-aux-Baleiniers, à Fatima, où une violente tempête a fortement endommagé la dune en novembre 2018.

Chargement en cours