•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'essence plus cher en Gaspésie qu'ailleurs au Québec

Bon pied, bonne heure!

Avec Isabelle Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

L'essence plus cher en Gaspésie qu'ailleurs au Québec

Audio fil du mercredi 3 juillet 2019
Panneau indicateur du prix de l'essence qui indique 1,36 $ pour l'essence ordinaire et 1,29 $ pour le diesel.

C'est en Gaspésie que l'essence coûte le plus cher au Québec.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

C'est en Gaspésie que l'essence se vend le plus cher au Québec, selon le comparateur de prix de CAA Québec, soit 1,36 $ le litre. Il s'agit d'un écart important par rapport à d'autres régions comme l'Outaouais, où l'essence se vend 0,20 $ de moins le litre.

Cet écart ne surprend pas la porte-parole de CAA Québec, Annie Gauthier. Elle explique que de nombreux facteurs influencent le prix de l'essence d'une région à l'autre, et peuvent varier en fonction de la concurrence que les stations-service se livrent, du type de station-service ainsi que du volume de vente.

De plus, des facteurs comme la distance ou le prix d'achat de l'essence que paie le détaillant entrent en ligne de compte, selon elle.

Le prix qu’on voit afficher nous fait souvent sourciller, nous fait souvent mal, mais il est en relation avec le coût d’achat du litre d’essence pour le détaillant.

Annie Gauthier, porte-parole, CAA Québec

La porte-parole de CAA Québec précise que le consommateur peut comparer le prix qu'il paie à la pompe avec le Prix réaliste, calculé par son organisme. Ce prix varie d'une région à l'autre.

Prix réaliste selon le CAA

  • Le prix réaliste tient compte de facteurs comme le coût d’acquisition
  • Et la marge au détail moyenne des 52 dernières semaines

La semaine passée c’était avantageux malgré que les prix étaient plus élevés dans votre région qu’à Québec. Pourquoi? En ce moment, il y a eu une montée des prix de l’essence raffinée. Il y a eu une montée des prix du pétrole. Donc oui, ça va influencer nécessairement le prix à la pompe, mais il y a aussi la réalité régionale, le niveau de concurrence, les coûts de transports, l’achalandage, le jeu de l’offre et de la demande ou les taxes sur le carburant.

CAA inclue les Îles-de-la-Madeleine dans la région gaspésienne, ce qui influence le prix moyen puisque les détaillants paient cher le coût de transport jusque dans l'archipel.

Pistolet à essence dans une voiture.

L'écart du prix de l'essence est grand entre les régions de la province.

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Deschenes

Voici les données tirées du tableau comparatif de CAA Québec pour le mercredi 3 juillet 2019

Gaspésie

  • 1, 36 $, prix moyen
  • 1,36 $, prix réaliste

Bas-Saint-Laurent

  • 1,30 $, prix moyen
  • 1,33 $, prix réaliste
Côte-Nord
  • 1,29 $, prix moyen
  • 1,34 $, prix réaliste

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi