•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bon pied, bonne heure!

Bon pied, bonne heure!

Avec Isabelle Lévesque

En semaine de 6 h à 9 h

Audio fil du vendredi 11 octobre 2019

Audio fil

  • Le 19e festival La Virée à Carleton-sur-Mer

    Le festival La Virée se tient jusqu'à dimanche à Carleton-sur-Mer, dans la Baie-des-Chaleurs. Né en 2001, l'objectif premier était d'allonger la saison touristique par la mise en valeur des attraits de la région. C'est maintenant un événement rassembleur autour de la thématique du patrimoine, des traditions et des produits du terroir.

  • L'apport des chefs dans la valorisation des produits locaux

    Les chefs des restaurants gaspésiens sont fiers de travailler avec les produits locaux et de les faire rayonner sur leurs menus. Le chef à l'hostellerie Baie-Bleue, Philippe Allaire, est l'un d'eux. Il est aussi l'organisateur de l'événement Les chefs en Gaspésie, qui se tient les 26 et 27 octobre prochain. Jean Soulard, Colombe St-Pierre, Laurent Matte-Boily (Chez St-Pierre), Stéphane Modat (Château Frontenac), Yannick Ouellet et Pierre-Olivier Ferry seront notamment présents.

  • Vaste et Vague et l'esprit de collaboration

    Il existe à Carleton-sur-Mer une belle synergie entre le centre d'artistes Vaste et Vague et les organismes locaux à l'occasion d'événements d'importance comme le Festival La Virée ou le récemment défunt Raid international Gaspésie. Marie-Claude Tremblay discute de l'implication du centre d'artistes avec sa directrice générale, Guylaine Langlois.

  • Une visite du cimetière pour mieux connaître l’histoire

    Les historiens Pascal Alain et Paul Lemieux offrent une visite guidée du cimetière de Carleton dimanche à 11h. Ils y mettent en valeur des personnes et des événements qui ont marqué l'histoire de la municipalité. L'historien Paul Lemieux est avec nous pour discuter de patrimoine.

  • Des méthodes innovantes en agricultures mises en lumière

    Une recherche pour documenter les pratiques agricoles innovantes a été réalisée sous la coordonnatrice de Gaspésie Gourmande. L'objectif était d'inspirer et outiller la relève et les intervenants. La synthèse de l'étude L'agriculture autrement ? Pourquoi pas ! sera bientôt disponible. On en discute avec la responsable de la promotion et des communications à Gaspésie Gourmande, Gabrielle Roy, et avec deux producteurs cités en exemple.

  • Des artisans qui font une « virée » écologique

    Des dizaines d'artisans seront présents au Marché public de la Gaspésie du festival La Virée. On s'entretient avec la propriétaire de l'entreprise Savonnerie cosmétique de la Baie, Marie-France Leclerc. Elle fabrique à la main des produits biologiques et écologiques, dont des savons, des soins capillaires et des crèmes. Le propriétaire d'Atelier Calou, Pascal St-Onge, basé à St-Alphonse est également des nôtres. Il récupère du bois pour en faire des ustensiles de cuisine en bois fabriqués à la main.

  • Plus cher, vivre en Gaspésie ?

    Les élus gaspésiens profitent de la campagne électorale pour demander la mise en place de mesures fiscales pour pallier les coûts liés à l'éloignement. Des déductions du genre sont en places aux Îles-de-la-Madeleine, mais la Gaspésie n'y a pas droit, bien que certains services de santé n'y soient pas accessibles et qu'on n'y retrouve pas d'université.

  • Le trio É.T.É ou le trad dynamisé

    Parmi les groupes qui feront swinger les festivaliers pendant La Virée en fin de semaine à Carleton-sur-Mer figure le trio É.T.É, dont la musique entraînante qui n'hésite pas à fusionner au trad des genres parfois très différents comme le jazz, le classique, le rock progressif ou le folk. Difficile d'empêcher ses pieds de résister à l'appel du bouzouki irlandais, du violoncelle, de la gigue et du violon joués par Élisabeth Moquin, Thierry Clouette et Élisabeth Giroux. On pourra voir et entendre les trois musiciens vendredi soir à 17h30 au Quai des arts. Ils sont les invités de Marie-Claude Tremblay.

  • Le plus gros marché public gaspésien a lieu en fin de semaine

    Le festival La Virée accueille aussi le plus gros marché public de la Gaspésie. Plus d'une soixantaine de producteurs et artisans de partout autour de la péninsule. On en parle avec la coordonnatrice, Marianne St-Onge, et avec une participante, Myriam Larouche Tremblay de la conserverie mobile Au tour du pot.

  • Trois artistes, une oeuvre

    Gesig Isaac, de Lituguj, Stephen Jerome de Gesgapegiag et Yves Gonthier de Maria, trois artistes à la démarche distincte, collaborent le temps d'une résidence de création in situ, projet intitulé Tracadigache, lieu habité, au centre d'artistes Vaste et Vague. Ensemble, et avec la participation du public, ils vont créer une oeuvre installative dans un esprit de rapprochement entre les communautés. Stephen Jerome et Yves Gonthier en parlent avec Marie-Claude Tremblay.