•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ville, entre modernité et traditions conservées

Bienvenue en 2067

Avec Jean-René Dufort

La ville, entre modernité et traditions conservées

En 2067, les mégalopoles sont encore plus grandes.

En 2067, les mégalopoles sont encore plus grandes.

Photo : Radio-Canada / Marie-Pier Mercier

La métropole de 2067 est un mélange de bâtiments ultramodernes et de structures construites il y a des décennies, voire des centenaires, observe l'urbaniste Gérard Beaudet. « Les gens ont voulu garder des éléments en continuité avec le passé », ajoute-t-il, ce qui explique que le paysage urbain n'est pas si différent de celui d'il y a 50 ans.

Il mentionne, par exemple, dans le cas de Montréal, le fait qu’il est toujours interdit de construire un édifice plus haut que le mont Royal. Certaines réalisations ont tout de même changé le visage de la plus grande ville du Québec, comme le Réseau électrique métropolitain, construit à la fin des années 2010, qui a ressuscité l’aéroport de Mirabel en facilitant son accès à partir du centre-ville. L’aéroport de Dorval a fermé et a été remplacé par un développement urbain d’envergure internationale.

Des villes à plusieurs centres
L’une des plus grandes avancées en matière d’urbanisme est, selon Gérard Beaudet, le fait que « pour la première fois, les élus ont compris qu’il fallait prendre en charge la localisation des activités économiques » au lieu de « laisser les promoteurs décider de tout ». Les transports en commun desservent donc mieux ces secteurs de l’emploi et des loisirs, créant une ville avec plusieurs centres d’intérêt faciles d’accès.

La survie des régions
N’oublions pas que les technologies ont également eu, dans les 50 dernières années, un effet sur les villages et petites villes du pays. L’exode rural s’est arrêté grâce à une meilleure organisation des transports. Les communautés rurales sont donc plus autonomes, selon l’urbaniste, particulièrement en ce qui a trait à l’accès aux produits et aux services. La « fermeture des régions » annoncée au tournant du millénaire ne s’est pas produite.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi