•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bienvenue en 2067

Bienvenue en 2067

Avec Jean-René Dufort

Audio fil du 29 juillet - La santé

Audio fil

  • Des aînés en meilleure santé, malgré les dégâts de l’alzheimer

    L'augmentation de l'espérance de vie de 2017 à 2067 s'est accompagnée d'une amélioration de la condition des aînés par la réduction des « fameuses maladies du vieillissement », explique le généticien et neurochimiste Judes Poirier. Toutefois, certains ennemis mettent encore en péril la santé des retraités, en particulier la maladie d'Alzheimer.

  • Urgences inégalitaires dans un système de santé totalement privatisé

    Il y a 50 ans, Damien Contandriopoulos, chercheur à l'Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal (UdeM), prédisait la mort de la carte d'assurance maladie. Il déclarait à l'époque que le système public de santé pourrait bien n'être qu'une « exception de l'histoire », à moins que « collectivement, on se réveille et on change de trajectoire ».

  • Les promesses grandioses, mais non remplies, de la bio-impression

    Ceux qui espéraient, il y a 50 ans, qu'ils pourraient s'imprimer un estomac ou un cœur tout neuf et remplacer les parties défectueuses de leur corps sont aujourd'hui déçus. « Vers 2020, on était dans [...] l'économie de la promesse, estime la sociologue Céline Lafontaine. Rapidement, les chercheurs ont constaté que recréer un organe humain, ça n'avait aucun sens d'un point de vue technique. »

Vous aimerez aussi