•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les parcs d’attractions, une industrie florissante

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Les parcs d’attractions, une industrie florissante

Un spectacle avec les personnages de Disney devant le château de Cendrillon.

Le parc Disney World, à Orlando

Photo : Reuters / Benoit Tessier

Les grands parcs d'attractions voient le bout du tunnel après le confinement en raison de la COVID-19 ont rouvert leurs portes depuis quelques semaines. C'est l'occasion, pour Stéphan Bureau, ses chroniqueurs et ses invités, de se pencher sur cette industrie encore pleine d'avenir, notamment en Chine, et qui pesait 73,5 milliards de dollars dans le monde l'an dernier.

L’historien Laurent Turcot retrace d’abord l’histoire des parcs d’attractions, du parc Belmont à La Ronde en passant par les parcs Disney.

Le chroniqueur Marc-André Sabourin dresse ensuite un portrait de cette industrie dans le monde, dont l’avenir se trouve surtout en Chine.

Stéphan Bureau reçoit également quatre invités qui travaillent dans le milieu : Alain Vleminckx, de Martin & Vleminck, qui construit des montagnes russes partout dans le monde; Nicolas de Villiers, du Puy du Fou, un parc d'attractions à thématique historique en France; Steve Vézina, de Voyage Orlando, une agence spécialisée dans l’organisation de vacances à Disney World; et François Bergeron, de Thinkwell Group, une agence de création d’expériences et de parcs à thème, qui a travaillé avec le Cirque du Soleil et Warner Bros. World Abu Dhabi, le plus grand parc à thème couvert au monde.

Enfin, le chroniqueur Julien Brault parle de l’importance de la propriété intellectuelle dans le secteur des parcs d'attractions, en prenant l'exemple de deux des plus grands groupes dans le monde : Disney et Six Flags.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi