Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphan Bureau
Audio fil du mardi 9 juillet 2019

Pourquoi on aime la télévision déprimante

Publié le

Un homme en tenue antiradiations.
La minisérie Tchernobyl (Chernobyl) est produite par HBO.   Photo : HBO

Des séries comme Tchernobyl, sur la catastrophe nucléaire de 1986, ou When They See Us, sur les fausses accusations portées contre un groupe de jeunes Noirs en 1989, nous permettent d'apprendre sur l'histoire et nourrissent notre soif de justice, estiment Hugo Dumas, Marie Plourde et Pierre Barrette. Des séries de fiction comme La servante écarlate alimentent par ailleurs notre réflexion sur les défis de notre société. Le chroniqueur, la politicienne et le sémiologue expliquent à Stéphan Bureau que ces œuvres remettent en question notre rapport au réel.

Chargement en cours