Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphan Bureau
Audio fil du mercredi 3 juillet 2019

Athlètes hyperandrogènes : un règlement sans fondement scientifique

Publié le

L'athlète sud-africaine Caster Semenya en pleine course.
Caster Semenya   Photo : Getty Images / Francois Nel

Le règlement de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF), qui impose à des athlètes féminines comme Caster Semenya de faire baisser leur taux naturel de testostérone pour participer aux épreuves officielles, repose sur une perception sexiste, selon Pierre-Jean Vazel et Robert Frosi. L'entraîneur et le journaliste expliquent à Stéphan Bureau qu'un taux de testostérone élevé n'explique pas toute la performance d'une athlète.

Chargement en cours