•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 5G recèle-t-elle des dangers insoupçonnés?

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

La 5G recèle-t-elle des dangers insoupçonnés?

Une tour de télécommunications pourvue d'antennes.

Une tour de télécommunications

Photo : iStock

« Chaque fois qu'une étude montre que les ondes électromagnétiques ont un effet sur la santé humaine, l'industrie va financer d'autres études qui vont tenter prouver l'inverse. » Selon un journaliste français, l'industrie des télécommunications emploie des tactiques similaires à celles de l'industrie du tabac pour réfuter des liens évidents entre les ondes électromagnétiques des technologies 4G et 5G et le développement de certains cancers. Nicolas Bérard explique à Stéphan Bureau pourquoi il faut, selon lui, éteindre le wi-fi sur son appareil intelligent avant de dormir.

On n’est pas tous égaux face aux ondes comme face à n’importe quelle pollution.

Nicolas Bérard

Le journaliste s’est appuyé sur deux importantes méta-analyses, publiées en 2012 et l’an dernier, pour publier le livre 5G mon amour : enquête sur la face cachée des réseaux mobiles.

Gare au brouillard électromagnétique

Selon lui, le danger est dans la multiplication des ondes électromagnétiques. « Les antennes 5G ne vont pas remplacer les antennes 2G, 3G ou 4G; elles vont s’ajouter, souligne-t-il. Ce brouillard électromagnétique dans lequel on baigne tous va s’épaissir encore. »

Il ajoute : « La 5G utilise des fréquences beaucoup plus élevées que la 3G et la 4G, et sur ces fréquences-là, on ne dispose à peu près d’aucune étude. Quand on développe la 5G, finalement, les rats de laboratoire, c’est nous! »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi