•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Le samedi de 13 h à 14 h

L’or, l’ultime valeur refuge en temps de crise

Plusieurs pépites d'or en gros plan.

Des pépites d'or

Photo : iStock

« Le rendement à long terme [de l'or] est très médiocre, mais c'est une police d'assurance. Il a tendance à s'apprécier lors des crises économiques », souligne le chroniqueur Julien Brault. Cela se démontre cette année encore, puisque le prix de l'once n'a cessé de grimper jusqu'à atteindre de nouveaux sommets, mardi, dépassant la barre symbolique des 2000 dollars américains. Cette semaine, Stéphan Bureau et ses invités décortiquent le marché de l'or, de la mine à la bijouterie.

Pour commencer, l’économiste Henri-Paul Rousseau explique comment fonctionne le système monétaire de l’étalon or et quels en sont les avantages. Il retrace son histoire, qui remonte au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Jean-Christophe Bédos, président et chef de la direction de Groupe Birks Inc., parle de la valeur de l’or en bijouterie, qui ne repose pas sur les carats ni sur la couleur de l’or, mais sur le prix de l’once et le savoir-faire bijoutier. Il indique qu’en période de crise, comme celle que nous traversons, les bijoux en or sont toujours une valeur refuge.

Pierre Lassonde, investisseur aurifère, et Angelina Mehta, directrice, Financement des sociétés, Mines et métaux, pour Valeurs mobilières Banque Laurentienne, discutent ensuite du fonctionnement et du financement de l’exploration et de la production aurifère. Il et elle expliquent en quoi consiste leur travail avec les sociétés aurifères.

La chroniqueuse Diane Bérard se penche quant à elle sur l’or éthique, qui consiste à produire de l’or de manière plus équitable. Les mineurs indépendants, qui utilisent des techniques artisanales pour extraire l’or, sont ainsi rémunérés de manière plus juste. Elle rappelle qu’il ne faut pas le confondre avec l’or écoresponsable, qui n’est pas forcément produit de manière éthique et équitable.

Enfin, le chroniqueur Julien Brault souligne qu’il faut avoir le cœur bien accroché si on veut investir dans l’or. Il mentionne que l’or est surtout un bon moyen de conserver sa fortune.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi