•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sages choix de vie de Rufus Wainwright

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Les sages choix de vie de Rufus Wainwright

Le chanteur Rufus Wainwright en tenue de soirée, sur fond sombre.

Rufus Wainwright

Photo : facebook.com/rufuswainwrightofficial

« Il y a tellement de tragédies et tellement de drames qu'il faut choisir ce qu'on prend et ce qu'on laisse quand on marche vers le futur. » À 47 ans, le chanteur québéco-américain réalise l'importance de faire la paix avec ses proches lorsque c'est possible et de rester à l'écoute d'autrui. À l'occasion de la sortie de l'album Unfollow the Rules, il discute avec Stéphan Bureau du fait qu'il s'est toujours senti différent des autres et parle de la signification de certaines chansons de son répertoire.

L’artiste souligne qu’il tente de se réconcilier avec son père, avec qui il a longtemps eu une relation difficile.

Aussitôt que ma mère, Kate McGarrigle, est malheureusement décédée, il y a 10 ans, j’ai un peu changé ma [façon de voir les choses]. Il faut chercher le positif dans les relations avec ses parents, parce qu’il n’y a plus rien [à faire] lorsqu’ils sont partis. Si c’est possible... Il y a des gens avec qui ce n’est pas possible, mais pour moi, c’est possible avec mon père, alors on essaie.

Rufus Wainwright

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi